/opinion/columnists
Navigation

Joël Lightbound, la voix de la raison

Coup d'oeil sur cet article

Enfin !

Avec le député libéral fédéral Joël Lightbound, qui a effectué une sortie remarquée et remarquable hier, le mouvement qui conteste la gestion de la pandémie et la pertinence des consignes sanitaires s’est trouvé un porte-flambeau posé, crédible et rassembleur. 

En prêtant courageusement sa voix aux citoyens de bonne foi qui, partout au pays, se posent des questions légitimes sur l’efficacité des différentes mesures adoptées par nos gouvernements, monsieur Lightbound a coupé l’herbe sous le pied des militants d’extrême droite et autres coucous complotistes qui, depuis le début de la pandémie, instrumentalisent ce dossier afin de promouvoir leurs idées nauséabondes.     

  • Écoutez la rencontre Lisée-Mulcair au micro de Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 8 h via QUB radio :    

LA VOIX DE LA RAISON

C’est ce qui manquait à ce mouvement qui, comme le démontrent les sondages, fait boule de neige au pays. 

Un porte-parole qui n’est ni un complotiste ni un trumpiste.

Qui respecte l’expertise des scientifiques. 

Qui reconnaît la dangerosité du virus.

Qui ne demande pas la levée immédiate de toutes les consignes. 

Qui ne crie pas à la dictature ou à la tyrannie dès que le gouvernement instaure une mesure.

Et qui ne tend pas son micro au premier hurluberlu venu juste pour augmenter ses cotes d’écoute et prouver à ses auditeurs qu’il demeure encore et toujours un « rebelle » malgré ses cheveux gris. 

Bref, une personnalité calme et responsable, qui est capable de faire la part des choses et ne critique pas le gouvernement pour le simple plaisir de le critiquer.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Que voulez-vous, c’est une loi aussi immuable que celle de la gravité : la nature ayant horreur du vide (surtout en politique), lorsque la voix de la raison éprouve de la difficulté à se faire entendre dans la cacophonie générale, les gens se tournent vers le camionneur qui a le plus gros klaxon.

Maintenant que monsieur Lightbound a dit le fond de sa pensée, bye bye Rambo, Kevin et Pat King.

Don’t call us, we’ll call you.      

  • Écoutez la rencontre Martineau - Dutrizac diffusée chaque jour en direct 11 h via QUB radio :    

LES CRAINTES AUSSI SONT LÉGITIMES

La sortie de monsieur Lightbound alimentera les commentaires des analystes politiques pour les jours à venir...

On s’interrogera sur son avenir politique, se demandera si le PLC n’est pas en train de se fissurer comme le PCC, etc. 

Bref, oubliez le Super Bowl : moi, c’est La Joute que je vais écouter en mangeant des ailes de poulet !

Cela dit, même si j’ai beaucoup aimé la sortie de monsieur Lightbound (malgré le fait que je ne partage pas sa bienveillance envers les non-vaccinés qui, selon moi, sont les principaux responsables du ralentissement de la sortie de crise), j’ai une question à lui poser. 

Le député libéral dit qu’il a entendu les témoignages des commerçants pris à la gorge, des parents inquiets, des pédiatres qui l’appelaient en larmes, etc. 

Parfait.

Mais a-t-il aussi entendu les pleurs des travailleurs de la santé exténués qui tiennent le système à bout de bras ? Les soupirs angoissés des malades qui ont vu leur chirurgie reportée pour une deuxième et même troisième fois ? Les doutes des experts qui se demandent si nos gouvernements ne délestent pas trop vite ?

Car ces gens-là aussi, il faut les entendre. 

Les questions qu’ils posent sont tout aussi légitimes que celles qu’a posées monsieur Lightbound.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.