/finance
Navigation

Blocage du pont Ambassador: un enjeu de 300 M$ par jour

Les militants anti-mesures sanitaires s’attaquent à une artère économique vitale

CANADA-HEALTH-VIRUS-PROTEST
Photo AFP Au cours des derniers jours, des protestataires en colère ont bloqué sporadiquement le pont Ambassador, entre Windsor et Detroit.

Coup d'oeil sur cet article

Le blocage par des manifestants du pont Ambassador, où passent plus de 300 millions de dollars de biens chaque jour, vise dans le mille si l’objectif est maintenant de s’attaquer au poumon économique du pays.

• À lire aussi: «Les blocages sont inacceptables» et une menace pour l'économie, déclare Trudeau

• À lire aussi: Blocus du pont Ambassador: les autorités demandent l’aide d’Ottawa et de l’Ontario

« C’est le nouveau casse-tête des camionneurs. C’est la nouvelle stratégie des manifestants, qui pourrait faire plier Justin Trudeau beaucoup plus vite que les événements d’Ottawa », prédit Benoit Therrien, président de Truck Stop Québec.

Ces derniers jours, le célèbre pont Ambassador qui relie Detroit, au Michigan, à Windsor, en Ontario, a vu des manifestants défiler, ce qui a forcé des chauffeurs à passer par Sarnia, faute de pouvoir emprunter le pont suspendu. 

« Les chauffeurs sont pris en otage. Ça va rallonger leur semaine d’une journée d’ouvrage », a déploré le propriétaire d’une flotte de camions inquiet, préférant taire son identité par crainte de représailles.

À l’Association du camionnage du Québec (ACQ), on voit déjà le prix des voyages bondir de plus de 10 % en raison des blocages, des enjeux de main-d’œuvre et de logistique, qui s’étirent.

« S’ils ne reçoivent pas leur matière, plusieurs secteurs manufacturiers souffriront. Il pourrait même en résulter des mises à pied », va jusqu’à dire au Journal son PDG Marc Cadieux.

« La situation est vraiment préoccupante », lance à son tour au bout du fil Véronique Proulx, PDG de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ).

D’après elle, les fournisseurs québécois de l’industrie automobile ontarienne et le secteur agroalimentaire sont particulièrement à risque.

« Chaque jour, plus de 4000 camions traversent à cet endroit-là. On constate des retards. Si la situation devait perdurer, on pourrait penser à des lignes de production qui ralentissent et qui pourraient même fermer », craint-elle.

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Benoit Therrien sur QUB radio : 

Retards d’approvisionnements

Pour Dimitri Fraeys, vice-président innovation et affaires économiques au Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ), ces nouveaux aléas font mal aux usines québécoises, qui attendent leurs matières premières.

« On voit des délais d’attente à Sarnia de cinq à huit heures au poste frontalier et il y a en plus des blocages sur la 402 du côté ontarien », observe-t-il.

En plus des retards d’approvisionnement et d’expédition, des pots de verre, cannes d’aluminium et autres contenants sont parfois bloqués à la douane.

Alors que le PDG de TF1 International, Alain Bédard, a dit récemment que la vaccination n’a pas été un enjeu pour ses 14 000 chauffeurs, le CTAQ ressent les choses différemment dans son industrie.

« On m’a dit encore récemment que des transporteurs américains de 250 chauffeurs en ont à peine 40 sur les routes en raison de l’obligation vaccinale et de l’attente à la frontière », conclut son vice-président Dimitri Fraeys.

En octobre dernier, le pont transfrontalier Ambassador avait été fermé en raison de la présence possible d’explosifs sur le pont, mais les choses étaient revenues à la normale en journée.

  • Écoutez l'intervention de Alexandre Moranville-Ouellet au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Pont Ambassador  

◆ Longueur : 2,3 kilomètres

◆ Relie Windsor, en Ontario, à Detroit, dans le Michigan

◆ Plus important pont transfrontalier entre le Canada et les États-Unis

300 M$ de biens transportés chaque jour 2,5 millions de camions par année

25 % des exportations entre le Canada et les États-Unis

Source : Pont Ambassador et Washington Post

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.