/investigations/taxes
Navigation

Une relation mafieuse dans la mire du fisc pour un fournisseur de la Grande roue

Steve Vogl
Capture d’écran d’archives L’homme d’affaires Steve Vogl dans le Vieux-Port de Montréal en 2017.

Coup d'oeil sur cet article

Le fisc réclame près de 73 000 $ en impôts et taxes impayés à une relation de la mafia qui était liée jusqu’à récemment à la Grande roue, dans le Vieux-Port de Montréal.

• À lire aussi - James William Awad : des transactions avec des proches de la mafia

Revenu Québec a inscrit le 7 février une hypothèque légale sur la maison de 1,2 M$ de Steve Vogl, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Cet homme d’affaires connu des milieux policiers avait fait les manchettes en 2017 lorsque notre Bureau d’enquête a révélé qu’il assurait les services de traiteur pour la Grande roue, alors nouvellement installée sur le site fédéral du Vieux-Port.

Le fisc allègue que Vogl a des impôts impayés entre 2014 et 2019, et n’aurait pas remis à l’État des taxes perçues en 2018 dans le cours de ses affaires.  

En inscrivant une hypothèque légale, le fisc veut s’assurer de récupérer son dû, mais il pourrait aussi ultimement saisir la maison et la faire vendre.

Permis refusé

En janvier 2019, des enquêteurs de la police de Montréal avaient témoigné à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) sur les fréquentations de Vogl, ce qui avait amené la Régie à refuser d’accorder--- un permis de bar et un permis de restaurant pour la vente d’alcool aux promoteurs de la Grande roue.

Lors de son témoignage, Vogl avait affirmé n’avoir « absolument rien à voir avec la Grande roue », ce que les régisseurs n’avaient pas cru. 

Quelques mois plus tard, le 9 juillet 2019, Vogl a obtenu une hypothèque d’un peu plus d’un million de dollars de la part de Les Holdings La Grande Roue de Montréal inc., pour une propriété achetée au centre-ville de Montréal.

En décembre 2019, l’entreprise néerlandaise qui possède la Grande roue a racheté les parts de Niels Jorgensen, dont le fils Jeff dirigeait l’attraction. 

Elle avait aussi fait des démarches pour remplacer Vogl comme fournisseur alimentaire sur le site.

avec vito rizzuto

En 2015, notre Bureau d’enquête avait obtenu une photo de l’homme d’affaires en réunion avec des têtes dirigeantes de la mafia montréalaise, soit Nicola Spagnolo et l’avocat Leonardo Rizzuto, fils de l’ancien parrain Vito Rizzuto. 

D’ailleurs, déjà en 2013, des policiers de Montréal l’avaient vu attablé avec plusieurs personnes du milieu interlope, dont Vito Rizzuto en personne.

Notamment condamné pour vol à main armée, vol de carte de crédit et trafic de drogue, Steve Vogl a aussi été condamné à une peine de prison aux États-Unis dans les années 1990, en lien avec l’importation de haschich en provenance du Liban. 

Notre Bureau d’enquête a tenté hier de joindre Steve Vogl, sans succès.

– Avec Philippe Langlois

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.