/news/consumer
Navigation

Les blocages ralentissent la chaîne d’approvisionnement alimentaire et enflamment les prix

Coup d'oeil sur cet article

Les blocages à la frontière canado-américaine nuisent au ravitaillement des denrées et risquent d’augmenter les prix des produits. Une situation inacceptable pour les citoyens et les secteurs manufacturiers.

• À lire aussi: Pont Ambassador: la demande d’injonction accordée

• À lire aussi: «Convoi de la liberté»: l'Ontario déclare l'état d'urgence

«C’est déjà difficile d’avoir un véhicule neuf, mais avec ce blocage ça va empirer la situation», soutient Philippe Richard Bertrand, cofondateur et associé de Amplio Stratégies. 

Un avis partagé par Véronique Proulx, PDG des Manufacturiers et Exportateurs du Québec. Celle-ci soutient que cette situation va toucher «de plein fouet » les grandes surfaces, qui vont manquer de plusieurs produits, dont de la nourriture, des matériaux de construction, etc. 

  • Écoutez Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio : 

Citoyens agacés

Les consommateurs sont les premiers à subir cette crise, à cause de l’augmentation des prix de denrées.

«C’est exagéré. Il faut arrêter, car l’inflation est à 7 % aux États-Unis. Ici, ça va augmenter à 10 %», plaide un citoyen croisé à côté d'un supermarché.

En terminant, même si la situation «se débloque » prochainement à la frontière, cela ne ralentira pas forcément l’inflation. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.