/qubradio
Navigation

Propos jugés déplacés lors des JO: «J’ai vraiment été maladroit», admet Max Hénault

Max Henault
Courtoisie Facebook Max Henault

Coup d'oeil sur cet article

Tassé de l’analyse des Jeux olympiques par Radio-Canada pour des propos jugés déplacés, l’entraîneur Max Hénault a convenu de sa maladresse lors de la description réalisée dimanche pendant les épreuves de slopestyle en surf des neiges. 

• À lire aussi: Un analyste tassé après des commentaires déplacés?

• À lire aussi: Pékin 2022: Hénault ne reviendra pas à l’analyse

• À lire aussi: Mauvais goût ou racisme?

Max Hénault a notamment été critiqué pour avoir parlé d’un «petit chinois», alors qu’il voulait faire référence à la taille de l’athlète.

«Je ne peux pas le nier, je pense que j’ai été un petit peu gauche, ça va vite aussi, c’est en direct», a admis sans détour celui qui entraîne les planchistes Laurie Blouin, Maxence Parrot et Sébastien Toutant.

«J’ai beaucoup de messages pour m’encourager dans cette tornade-là», a-t-il indiqué vendredi au micro de Mario Dumont sur QUB radio.

«Je m’excuse à tous ceux et celles que j’aurais pu blesser, ce n’était pas mon intention», a insisté l’entraîneur.

Écoutez l’entrevue de Mario Dumont avec Max Hénault sur QUB radio.

À voir aussi 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.