/opinion/columnists
Navigation

Intolérable!

Coup d'oeil sur cet article

Impossible de ne pas récidiver pour dénoncer sans nuance, je le confesse, la présence des enfants dans les manifestations actuelles.

À Ottawa, la police évalue qu’une centaine d’enfants, dont des bébés, vivent avec leurs parents-manifestants. On a vu hier dans Le Journal des jeux gonflables spectaculaires installés juste à côté des mastodontes par les organisateurs. Cette utilisation scandaleuse des petits en dit long sur l’absence de jugement et sur l’aveuglement idéologique des leaders de ce mouvement séditieux.

Ces derniers sont prêts à tout pour paralyser la police en l’empêchant de briser le blocage, qui n’est rien d’autre qu’une insurrection en marche.

  • Écoutez l'édito de Denise Bombardier à l'émission de Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 8 h via QUB radio :

Ceux qui, au nom de la liberté et à coups d’arguments, ne cessent de présenter les manifestants comme des défenseurs de nos libertés contre l’autre oppression, celle d’un pouvoir tyrannique, font leur jeu. Ils sont par la force des choses des alliés objectifs d’instigateurs de désordre dont on a vu les dégâts il y a un an au Capitole à Washington.

« Je veux que mon enfant soit fier d’être québécois », a déclaré hier au Journal un manifestant dans le quartier Villeray à Montréal avec son enfant de seize mois.

Mouvement international

Ce mouvement droitiste d’envergure internationale est une menace à la démocratie. Il est irresponsable de prétendre qu’il est l’expression d’un malaise profond de la classe moyenne bafouée.

Au contraire, la majorité croit encore aux institutions parlementaires. Quelles seraient les conséquences si une minorité parvenait à renverser nos Parlements ? Ce serait la tyrannie dans l’anarchie.

Et peu importe que ces gens soient sincères. La sincérité dans les croyances et les convictions n’est pas une vertu capitale en politique. Elle n’a jamais empêché l’anarchie, les révolutions violentes et la dictature d’une clique. Les complotistes, les antivax et autres démolisseurs sociaux, je l’admets, sont souvent sincères. Mais ils ne reculent devant rien pour parvenir à leurs sombres objectifs. L’utilisation de leurs propres enfants en est la preuve tangible et scandaleuse.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.