/news/politics
Navigation

Une mauvaise idée de créer un nouveau parti fédéral, juge Yves Lévesque

Coup d'oeil sur cet article

L'ex-candidat conservateur dans Trois-Rivières Yves Lévesque ne croit pas que former un nouveau parti politique fédéral serait une bonne idée. 

«Je pense que créer un nouveau parti va juste diluer les votes et ça va donner la chance au Parti libéral du Canada de reprendre le pouvoir», a commenté M. Lévesque lundi, dans la foulée de la publication d'un article dans «La Presse» faisant état de discussions sur la fondation d'un potentiel parti fédéral centriste rassemblant des libéraux et conservateurs modérés.

«Ce qui va être important lors de la prochaine campagne électorale, c'est l'économie avec la question du taux d'inflation. La classe moyenne est durement touchée et [l'économie], c'est l'ADN du Parti conservateur», a poursuivi le politicien.

L'ex-maire de Trois-Rivières risque d'être déchiré si Jean Charest se lance dans la course au leadership. «On parle beaucoup de Jean Charest. C'est quelqu'un que j'aime beaucoup. Pierre Poilievre, c'est quelqu'un que j'aime aussi. On doit d'ailleurs se parler bientôt», a poursuit le candidat défait l'automne dernier.

Le député conservateur Alain Rayes croit que l'éventualité d'un nouveau parti apparaîtra après la course à la chefferie. «C'est plus hypothétique advenant le cas où il y ait une fissure dans le parti, quel que soit le gagnant. Que ce soit Jean Charest, Pierre Poilievre ou une autre personne, je pense que c'est là que les gens disent "ça pourrait être une avenue à envisager"», a extrapolé M. Rayes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.