/lifestyle/techno
Navigation

SPHEREx: un tout nouveau projet pour l’ingénieure québécoise Farah Alibay

Elle s’était démarquée aux commandes du rover Perseverance sur Mars

PH-Facebook
Photo tirée de Facebook La scientifique Farah Alibay tiendra le rôle d’ingénieure en chef en systèmes de vol pour la mission SPHEREx. Le télescope récoltera des données sur plus de 300 millions de galaxies pendant deux ans.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été aux premières loges de la mission sur Mars, l’ingénieure en aérospatial Farah Alibay se lancera une fois de plus à la découverte de l’espace dans un nouveau projet qui tentera de démystifier l’origine de l’univers et la formation des galaxies.

• À lire aussi: Une vie extraterrestre enfin trouvée cette année?

« C’est un projet plus petit que mon dernier, mais j’ai un plus grand rôle dans l’équipe de développement, donc je suis excitée de relever le nouveau défi ! », a indiqué la Québécoise dans une publication sur Facebook. 

Farah Alibay
Photo tirée de Facebook
Farah Alibay

Quittant la planète rouge et l’astromobile Perseverance pour la « première fois depuis un bon moment », elle tiendra le rôle d’ingénieure en chef en systèmes de vol pour la mission SPHEREx, un télescope qui doit décoller au plus tard en avril 2025. 

Il récoltera pendant deux ans des données sur plus de 300 millions de galaxies, dont certaines « si lointaines que leurs lumières ont pris 10 milliards d’années pour atteindre la Terre », peut-on lire sur le site du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. 

Il orbitera autour de la Terre.

Le télescope scrutera également au passage plus de 100 millions d’étoiles présentes dans la Voie lactée à la recherche d’eau et de molécules organiques qui pourraient permettre d’expliquer d’où provient cette substance essentielle à la vie. 

SPHEREx se concentrera notamment près des « pépinières stellaires », c’est-à-dire des régions de l’espace où naissent les étoiles, et près des disques entourant les étoiles, où peuvent se former des planètes. 

Grâce à une lumière près de l’infrarouge, le télescope effectuera plusieurs captures du ciel de façon à créer une carte complète dans une résolution de couleur dépassant « de loin » les précédentes, explique le site de la NASA.

Femme en science

Bien connue pour sa défense de la diversité et de la place de la femme en science, Farah Alibay s’est démarquée dans l’équipe de commande du rover Perseverance, qui s’est posé sur Mars il y a maintenant près d’un an. 

Le robot, qui n’a pas encore terminé sa mission, doit récolter une vingtaine d’échantillons près d’un ancien delta martien qui pourrait avoir abrité de la vie par le passé, pour tenter de trouver des traces de vie microbactérienne ancienne. 

Ces échantillons seront récupérés et ramenés vers la Terre en 2031, lors d’une prochaine mission. 

L’ingénieure était aussi chargée de coordonner les opérations de l’hélicoptère Ingenuity (Ingéniosité), qui a réalisé le tout premier vol sur une autre planète. 

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.