/news/coronavirus
Navigation

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les différents «convois de la liberté» ont commencé à s’effriter au cours des derniers jours lors de la levée de plusieurs barrages, le coup de grâce ayant possiblement été porté mercredi à Ottawa, avec la police qui a ordonné aux manifestants de quitter les lieux.

• À lire aussi: Convoi à Ottawa: la police ordonne aux camionneurs de quitter «maintenant»

• À lire aussi: Loi sur les mesures d'urgence: les enfants seront interdits aux blocages

«Vous devez quitter les lieux maintenant. Quiconque bloquant les voies de circulation, ou aidant d’autres à le faire, commet une infraction criminelle et peut être arrêté. Vous devez cesser immédiatement vos activités illégales ou vous devrez faire face à des accusations», a ainsi indiqué en matinée la police d’Ottawa par communiqué.

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada
AFP

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada
AFP

Les autorités ont également rappelé que toute personne qui cherche à se joindre à cette manifestation enfreindra la Loi sur les mesures d’urgence déclarée en début de semaine par Ottawa.

En plus des amendes, la police a assuré que les permis de conduire de véhicule commercial ou personnel pourraient «être suspendus ou retirés».

Aucune intervention n’avait encore eu lieu en début d’après-midi, alors que certains manifestants se sont déplacés vers Gatineau, en Outaouais.

Le Centre de commandement intégré a cependant assuré qu’un «plan clair et réalisable» a été élaboré pour mettre fin aux manifestations et prévoit de «faire face à tous les scénarios possibles».

La Société d’aide à l’enfance d’Ottawa a par ailleurs été mobilisée pour «encourager toute personne ayant des enfants dans le secteur à quitter les lieux».

«À tous les parents présents à la manifestation d'Ottawa : nous vous appelons à prendre les dispositions de garde alternatives nécessaires si vous devenez incapable de prendre soin de votre ou vos enfants à la suite d'une éventuelle intervention policière», a déclaré l’organisation sur Twitter.

Encore quelques restes à Windsor et Emerson

Par ailleurs, si la levée du blocus du pont Ambassador, à Windsor, a été confirmée dimanche, la police de la municipalité a mentionné mercredi que des opérations étaient encore en cours pour dégager le secteur.

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada
AFP

«Convoi de la liberté»: un mouvement qui perd son souffle au Canada
AFP

«Nous continuons à réévaluer la situation actuelle de la circulation le long du chemin Huron Church, car l'affaire est toujours en cours. Nous faisons tout notre possible pour ouvrir les routes dès que cela sera sécuritaire», a-t-il été précisé en matinée sur le compte Twitter de la police.

Un convoi qui souhaitait se réinstaller sur le pont Ambassador au cours des dernières 24 heures a d’ailleurs été intercepté par les autorités, a précisé le maire de Windsor, Drew Dilkens, lors d’un point de presse mercredi après-midi.

M. Dilken, avait avancé mardi soir sur Twitter que «la manifestation de la semaine dernière a eu de graves répercussions sur l’économie» et qu’il comptait demander des fonds de secours aux gouvernements fédéral et provincial «pour les dommages causés».

Du côté d’Emerson, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) du Manitoba avait affirmé mardi que le départ des manifestants devrait être terminé «d’ici mercredi», ce qui s’est confirmé dans la matinée.

«L'autoroute 75 est dégagée et l'accès complet au port d'entrée d'Emerson a été rétabli», a assuré la GRC sur Twitter peu avant 13h30, après avoir escorté les derniers véhicules restants.

Une opération pour bloquer des terminaux de fret

Enhardis par le succès du barrage du poste frontalier de Coutts, en Alberta, les manifestants auraient envisagé de bloquer les terminaux de fret des aéroports du pays, selon des informations obtenues par Global News.

Rappelons qu'une saisie de nombreuses armes à feu et de munitions réalisée lundi par la GRC a entrainé la levée du blocus de Coutts mardi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.