/news/cannabis
Navigation

Dépénalisation de la culture du cannabis : un référendum avorté en Italie

Dépénalisation de la culture du cannabis : un référendum avorté en Italie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La cour constitutionnelle italienne a rejeté mercredi l’organisation d’un référendum d’initiative populaire sur la dépénalisation de la culture du cannabis, qui avait pourtant recueilli le nombre de signatures requis, mais également suscité une forte opposition, notamment à droite.

Le président de la cour constitutionnelle, l’ancien Premier ministre Giuliano Amato, a justifié cette décision en affirmant lors d’une conférence de presse que ce référendum aurait notamment pu conduire «à la violation des obligations internationales» de l’Italie.

«Le rejet de ce référendum (...) prive l’Italie d’un débat public et d’un processus électoral pour des réformes sur la liberté et la responsabilité», a déploré Benedetto Della Vedova, secrétaire du parti centriste + Europa, l’un des promoteurs de l’initiative.

«La cour a décidé sur le fond et non sur la méthode, comme son devoir le requiert», a aussi regretté dans un communiqué l’ADUC, l’une des plus grandes associations de consommateurs de la péninsule.

Les partisans de ce référendum d’initiative populaire, qui avait reçu plus de 630 000 signatures, estimaient que la légalisation du cannabis, qui selon eux n’est pas plus nocif que des substances légales comme l’alcool et le tabac, aurait permis de remédier à la surpopulation des prisons tout en concentrant la répression sur les organisations criminelles violentes.

Actuellement, la culture de plants de cannabis fait encourir à son auteur une peine allant de deux à six ans de prison.

Les opposants au projet de référendum, au premier rang desquels le dirigeant de la Ligue (souverainiste et antimigrants) Matteo Salvini et la cheffe de Fratelli d’Italia (extrême droite) Giorgia Meloni jugeaient en revanche qu’il pourrait aboutir, en cas de succès, à une incitation à la consommation de drogues, sans faire de distinction entre drogues légères et dures.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.