/misc
Navigation

Lettre à mes trolls

Coup d'oeil sur cet article

À Antonios Sarailis, qui m’a envoyé une photo des exécutions au procès de Nuremberg m’avertissant que mon tour viendrait.

À tous les autres qui me traitent de nazie, de pute, de conne, de vendue, de charogne, de maudite salope.

À tous ceux qui insultent mes collègues qui ont le courage d’approcher votre colère et de vous écouter.

On me dit que je ne devrais pas vous répondre parce qu’il n’y a rien à faire avec la haine débridée des gens comme vous.

Or, je ne consens pas à voir mon travail, et celui de mes confrères, dénigrés à coup d’insultes et de fausses vérités.

Les nazis

De tous les amalgames douteux que vous galvaudez, comment osez-vous comparer l’horreur de la Shoa au cauchemar de la COVID ?

Nazi, le passeport vaccinal ? Nul n’exige des non-vaccinés qu’ils se promènent avec une image du virus sur leur manteau pour afficher leur ignorance. Ils n’ont certainement pas été violemment délogés pour être entassés dans un ghetto avant d’être conduits vers des chambres à gaz !

Non. Quand vous tombez malades, le personnel de la santé se démène pour sauver votre vie ! On est à mille lieues de l’étoile jaune et du Dr Mengele.

Et de grâce, cessez aussi d’invoquer l’Apartheid. C’est une insulte au courage de ceux qui se sont battus pour briser les chaînes de leur asservissement. Vous n’avez pas été arrêtés arbitrairement, ni torturés, ni condamnés à casser des roches pendant 27 ans ! 

  • Écoutez la rencontre Latraverse – Dumont diffusée chaque jour en direct 17h via QUB radio:   

Liberté !

Aux adeptes de Kevin « Big » Grenier, qui me reprochez d’être complice du génocide orchestré par la CAQ contre les personnes âgées, je vous dis : pensez à ce que vous écrivez...

La mort dans l’indignité de milliers de personnes âgées dans nos CHSLD est un scandale, une horreur. Mais ce n’est pas un génocide.

Un génocide, c’est la Shoah, les Arméniens, les Tutsis au Rwanda. Un débat est lancé sur les Yazidis en Irak, les Premières Nations dans les pensionnats.

Vous comparez le Québec à une dictature ?

Pourtant, nul ne vous empêche de manifester, que ce soit à deux pas du Carnaval ou en participant au siège d’Ottawa.

D’ailleurs, regardez les Olympiques en Chine avant de crier à la dictature sanitaire.

La liberté que vous réclamez, vous l’avez ! C’est celle de faire des choix et d’en assumer les conséquences.

Ma yeule

Finalement, à tous les autres qui me demandent de me « fermer la yeule ». Je suis navrée, c’est ainsi que je gagne ma vie. Ça peut vous paraître fou, mais mes patrons me paient pour passer des heures à écouter des points de presse, lire des rapports compliqués, comparer des études, déchiffrer le vrai du faux, douter puis encore y réfléchir.

Contrairement à vous, je n’oserais jamais affirmer que j’ai toujours raison, encore moins que je suis en possession tranquille de la vérité.

Si vous preniez la peine de me lire et de m’écouter, au lieu de vous crinquer à me détester, vous verriez que mon rôle est d’essayer de faire avancer notre réflexion collective en ces temps difficiles.

Dans la vie, certains sont biologistes ou préposés aux bénéficiaires, d’autres hygiénistes dentaires, enseignants, camionneurs ou caissières. Moi, je suis journaliste, analyste politique pour être précise. Et, tout comme eux, je fais de mon mieux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.