/opinion/columnists
Navigation

Quand verra-t-on le vrai Éric Duhaime?

Coup d'oeil sur cet article

J’ai hâte que la pandémie soit derrière nous.

• À lire aussi - Sérieuse montée des conservateurs: Duhaime 2e chez les francophones

Parce que j’en ai ras le pompon, bien sûr.

Mais aussi parce que j’ai hâte de voir quels lapins Éric Duhaime va sortir de son chapeau lorsqu’on se remettra à parler d’autre chose.

PASSER LA GRATTE

Parce que, soyons francs, jusqu’à maintenant, le chef du Parti conservateur du Québec n’a pas vraiment fait de politique.

Il s’est contenté de surfer sur la vague de mécontentement populaire.

Il a, comme on dit en bon québécois, guidouné. Il a passé la gratte et ramassé tous ceux qui en avaient ras le bol des consignes, quelles que soient leurs raisons, bonnes ou mauvaises, farfelues ou légitimes. 

Tu crois que Bill Gates profite du vaccin pour nous implanter une puce ? Viens-t-en !

Tu appuies les camionneurs qui bloquent le centre-ville d’Ottawa ? Prends ta carte de membre !

Tu trouves que le vaccin, c’est de la marde, comme la grande épidémiologiste de réputation mondiale Anne Casabonne ? T’es mon homme !

Tu étais à la CAQ et tu es en furie contre ton ancien chef, car il ne t’a pas donné une limousine ? Je te nomme vice-présidente des frustrés ! Même pas besoin de lire notre programme !

Quand tu prends la barre d’une minoune comme le PCQ, ce n’est pas le temps de faire la fine bouche, tu prends tout ce qui passe !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

L’important est de te faire un fond. 

T’es comme un artiste qui commence sa carrière : l’important est de monter sur scène et de chanter, même si c’est en première partie des frères Tadros au Festival du cochon de Sainte-Perpétue. 

C’est la suite, moi, qui m’intéresse. 

Quand Duhaime (qui veut gagner, pas juste avoir raison) va commencer à recentrer son discours et à mettre de l’eau dans son vinaigre pour élargir sa base. 

Comment vont réagir ses premiers disciples ? Vont-ils se sentir trahis ? Vont-ils le répudier ?

  • Écoutez la encontre Richard Martineau et Thomas Mulcair diffusée chaque jour en direct 11 h via QUB radio :

COPACABANA

J’ai surtout hâte qu’Éric Duhaime se libère du boulet antivax qu’il s’est attaché au pied pour montrer de quel bois il se chauffe.

Car l’homme est intelligent. Et, comme tous ceux qui ont lu ses livres le savent, il défend des idées qui sont loin d’être bêtes. 

J’ai hâte de l’entendre sur l’importance d’ouvrir enfin la porte au privé en santé, par exemple. 

De cesser de donner la tétée aux multinationales. 

Ou de briser le monopole de la SAQ. 

Je suis sûr que son discours et ses propositions séduiront beaucoup d’électeurs, pas juste des crinqués anti-establishment

Jusqu’à maintenant, quand je regarde Duhaime aller, j’ai l’impression de voir Ricardo servir de la poutine dans une cafétéria ou Alain Lefèvre jouer des vieilles tounes de Barry Manilow dans un bar miteux. Il est tellement capable de mieux !

D’ailleurs, l’avez-vous remarqué ? Depuis quelque temps, le chef du Parti conservateur du Québec a pris ses distances d’avec les manifestants. 

Comme s’il se disait : « Il y a des électeurs qu’on rencontre dans des sous-sols, le soir, et des électeurs qu’on présente à ses parents. Ces électeurs-là ne font pas partie de ceux qu’on présente à ses parents. »

Bref, vivement la fin de la pandémie, que la joute politique reprenne !

  • Écoutez la encontre Richard Martineau et Benoit Dutrizac diffusée chaque jour en direct 11 h via QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.