/news/currentevents
Navigation

D’autres organisateurs du convoi arrêtés

Patrick King - Convoi pour la liberté
Photo Francis Pilon

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Deux des têtes dirigeantes derrière le siège de la capitale fédérale se sont fait passer les menottes en cours de journée, vendredi, signe que la fête est terminée.

• À lire aussi: La guerre d’usure est enclenchée

• À lire aussi: Tireurs d’élite, chevaux, blindés et 100 arrestations lors de la première journée du démantèlement

• À lire aussi: La désinformation fait des ravages chez les révoltés

En avant-midi, Pat King a été arrêté au volant d’un véhicule alors qu’il quittait la ville. L’arrestation s’est déroulée en direct sur Facebook pendant que l’organisateur du convoi diffusait un message.

« Je suis arrêté pour quoi ? », peut-on entendre King demander au policier, qui lui a répondu qu’il était accusé de méfaits, incitation à commettre des méfaits, incitation à entraver le travail des policiers et de ne pas respecter des ordres du tribunal.

Tôt vendredi, il criait des menaces contre des remorqueurs et appelait ses troupes à résister, mais il a rapidement changé de discours durant la journée, invitant plutôt à quitter Ottawa.

Ex-policiers encore recherchés

Selon les informations de notre Bureau d’enquête, Pat King était activement recherché par les autorités. 

Certains renseignements laissaient croire qu’il avait quitté Ottawa, mais ce n’était visiblement pas le cas. 

Daniel Bulford, responsable de la sécurité du convoi et ex-tireur d’élite au sein de la GRC, affecté à la sécurité du premier ministre jusqu’à l’automne dernier, s’est rendu aux autorités en après-midi. 

Il aurait appris qu’il était lui aussi recherché, selon une vidéo publiée par ses supporters.

Comme King, un autre organisateur encore libre, Benjamin Ditcher, appelle ceux qui le peuvent encore à s’enfuir. 

Deux autres organisateurs du convoi, Tamara Lich et Chris Barber ont été arrêtés vendredi soir.

Mais plusieurs autres sont toujours en liberté, en particulier les ex-agents de la GRC et militaires Tom Quiggin, responsable du renseignement, et Tom Marazzo, agent de liaison avec la police.

Consultez tous nos articles sur l'opération policière à Ottawa  


  

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault tous les jours dès 13h05 sur QUB radio   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.