/misc
Navigation

J'ai mal à nos forêts

Coup d'oeil sur cet article

Les pratiques forestières ont beau s’être améliorées depuis 20 ans, les arbres ne poussent pas aussi vite qu’on les coupe. Les écosystèmes forestiers n’ont pas le temps de se renouveler.

La biodiversité s’y appauvrit. Les pratiques doivent changer. Ça urge !

La pointe de l’iceberg

Le déclin des populations de caribous devrait nous alarmer. Ils ne sont pas les seuls à être menacés. Une espèce ne peut pas survivre si on détruit son habitat. C’est aussi simple que cela.

La coupe de forêts matures et le développement de chemins forestiers qui facilitent le déplacement des prédateurs naturels du caribou sont pointés du doigt, mais les véritables coupables sont les haut placés du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Un permis à la fois, le ministère donne priorité à l’exploitation du bois même si la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier exige des aménagements écosystémiques et une gestion intégrée » se désole, autant que moi, Louis Bélanger, professeur retraité en aménagement durable des forêts à l’Université Laval et expert pour Nature Québec.

Le gouvernement n’a pas compris qu’il n’y a pas d’économie sans écosystème. Pas d’emplois forestiers sans forêt ! Avec cette vision à court terme, on scie la branche sur laquelle nous sommes assis ensemble. Les caribous sont les premiers à tomber. Ensuite ce seront les travailleurs forestiers.

Mais ultimement nous finirons tous par chuter. Les forêts assainissent notre air, captent du carbone, produisent de l’oxygène et filtrent notre eau en plus d’être l’habitat de nombreuses espèces desquelles dépend l’équilibre de la vie sur Terre et la survie de l’humanité.

Jusqu’où irons-nous dans le saccage de nos ressources, qui aboutissent rapidement dans nos sites d’enfouissement ? 

Choisir nos priorités

Étant copropriétaires de 92 % du territoire forestier, nous sommes en droit d’exiger que nos gouvernements fassent passer la protection de l’environnement avant les profits à court terme d’une industrie qui n’est pas encore arrivée en 2022..

Pensons à nos enfants.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.