/sports/opinion/columnists
Navigation

Situation favorable

CF Montréal
Photo tirée du compte Twitter @TheChampions Djordje Mihailovic luttait pour le ballon avec un joueur du Santos Laguna, mardi dernier au Mexique.

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal tentera de passer en quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, demain soir contre Santos Laguna au Stade olympique. Il n’y aura rien de facile, mais les Montréalais se trouvent néanmoins dans une situation favorable. 

Il est sûr que la tâche reste encore très difficile en raison de la défaite de 1 à 0 au Mexique lors du match aller et il faudra absolument une victoire pour Montréal, qui devra inscrire plus d’un but pour avancer. Malgré la difficulté de la tâche, certains éléments aideront le CF Montréal pour ce duel. 

En premier lieu, tout le monde a maintenant joué une partie compétitive et quelques joueurs qui n’étaient pas disponibles la semaine dernière, comme Alistair Johnston et Samuel Piette, seront de retour. Ça va aider au chapitre de la préparation physique, avec quelques jours d’entraînement supplémentaires. Et l’entraîneur Wilfried Nancy aura plus d’options pour les remplacements. 

Le fait de jouer devant la foule du Stade olympique donnera aussi plus d’énergie aux joueurs. Les Montréalais sont également plus habitués à la surface synthétique très particulière du Stade, ce qui leur conférera un avantage. 

Et maintenant, l’équipe connaît mieux Santos Laguna, autant au plan des habiletés individuelles que collectives. Je suis sûr qu’elle est assez sûre d’être capable de gagner et d’avancer au prochain tour.

Le plan de match 

Que devra faire le CF Montréal ? Théoriquement, c’est facile. Mais l’exécution, c’est toujours difficile. 

Au plan offensif, la troupe de Nancy devra exploiter les espaces entre les lignes défensives de Santos Laguna et trouver encore plus les milieux offensifs Djordje Mihailovic et Joaquin Torres. Il faudra être capable de tourner et d’attaquer la ligne défensive de l’adversaire et exploiter ces situations-là. 

Le CF MTL devra aussi être rapide et agressif dans la transition de la défense vers l’attaque afin de surprendre Santos Laguna. La formation mexicaine est offensive et se lance beaucoup vers l’avant. Il sera sans doute possible d’exploiter des ouvertures alors que Santos Laguna sera débalancé, pas encore réorganisé défensivement. 

Défensivement, les porte-couleurs du club québécois devront essayer de garder l’adversaire devant eux, à l’extérieur du bloc, et devant leur ligne. Il faudra aussi être discipliné et patient lors des un contre un défensifs. Les joueurs mexicains ont de bonnes habiletés techniques qui peuvent faire des dommages. 

La frustration

Le CF MTL devra aussi éviter de se décourager. L’adversaire aura probablement un plus grand pourcentage de possession du ballon, mais si les Montréalais se montrent efficaces, vont vers l’avant et défendent bien, ça va frustrer les Mexicains qui veulent attaquer et mettre l’accent sur l’offensive. Un avantage psychologique ?

Sur le plan psychologique, si le CF MTL performe bien, il sera capable d’ouvrir le pointage. En regardant le dernier match et en sachant que son rival ne va pas très bien en Liga MX, psychologiquement, il y a de bonnes chances que le club mexicain soit plus facile à frustrer. 

Bref, la tâche demeure ardue, mais je suis sûr que l’équipe croit qu’elle est capable d’avancer au prochain tour. 

Enfin, j’ai été surpris par l’arrivée du vétéran de 37 ans Kei Kamara. Mais c’est quelqu’un qui a souvent eu du succès contre Montréal, et c’est toujours bien d’avoir ce genre d’expérience même si je suis certain qu’il ne sera pas utilisé autant que dans le passé en raison de son âge.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.