/news/green
Navigation

Coupe forestière: après Manawan, au tour de Wemotaci de monter le ton

Coupe forestière: après Manawan, au tour de Wemotaci de monter le ton

Coup d'oeil sur cet article

La manifestation sur le chemin forestier Casey, au nord de Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière, se poursuit pour une cinquième journée. 

• À lire aussi: Tensions à Manawan: Québec veut voir les dégâts sur le terrain

• À lire aussi: Coupes à blanc près de Manawan: des ententes bafouées par l’industrie forestière

La famille Dubé veut protéger son territoire alors qu'une compagnie forestière, affiliée à la Scierie de Saint-Michel-des-Saints, a procédé à des coupes sur une érablière. 

«C'est comme si on se retrouvait devant Goliath. C'est comme ça qu'on se sent. On est peu nombreux contre une grosse industrie. Et probablement que cette industrie est soutenue par le gouvernement. (...) Pour nous, la forêt c'est notre garde-manger. On en a besoin pour nourrir nos familles. C'est la même chose pour la médecine. On puise la médecine dans nos forêts», explique Annette Dubé, porte-parole de la famille.

Des fonctionnaires iront constater les dégâts

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, promet que des fonctionnaires de son ministère se rendront sur place. 

Une proposition d'entente sera présentée au Grand chef de la nation Atikamekw, Constant Awashish, pour dénouer l'impasse non seulement de ce conflit, mais aussi les tensions qui perdurent entre les Autochtones et l'industrie forestière.

«Les tables intégrées de gestion du territoire sont censées prendre acte de l'ensemble des intervenants que ce soit les communautés autochtones ou les motoneigistes. Il faut absolument que ce processus-là fasse le travail de façon plus adéquate. C'est pour ça qu'on a mis un chantier là-dessus au niveau de mon ministère», explique le ministre.

Wemotaci poursuit le gouvernement

Soulevant elle aussi des problèmes avec l'exploitation forestière sur son territoire, le conseil de bande de Wemotaci met en demeure le gouvernement du Québec.

Les détails seront exposés aux médias en après-midi.

Le chef François Néashit sera accompagné du Chef de l'Assemblée des Premières nations, Ghislain Picard, d'une avocate et de chefs familiaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.