/news/currentevents
Navigation

Fraude de 250 000 $: des victimes partout au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les victimes d’un fraudeur de la Montérégie qui les a escroquées de près de 250 000 $ obtiendront bientôt justice, l’individu ayant reconnu sa culpabilité, jeudi.

Christopher Roy, 24 ans, d’Acton Vale, opérait avec une complice, Cassandra Chartrand-Michaud, à partir des réseaux sociaux pour hameçonner des victimes crédules. La complice – qui a précédemment été jugée et reconnue coupable - publiait des photos d’elle avec des liasses de billets de banque, affichant un message qui disait que pour faire de l’argent facilement il fallait la contacter.

Une fois un contact établi, le duo montait un bateau à la personne en lui faisant miroiter des transactions en cryptomonnaie et lui disait que pour y arriver, elle devait fournir ses coordonnées bancaires.

«Une fois en possession des coordonnées bancaires, les fraudeurs déposaient de faux chèques ou s’octroyaient des prêts à même les comptes de banque des victimes», a expliqué le procureur de la Couronne, Me Cimon Senécal, jeudi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Une perquisition a eu lieu au domicile de Roy le 1er juillet 2021, et des liasses d’argent, des cartes de crédit et de débit ainsi que des listes de comptes de banque ont été saisies.

À lui seul, Christopher Roy a fraudé pour 247 000 $, mais la perte financière nette qui lui est imputable s’élève à environ 75 000 $, le fraudeur n’ayant pas réussi à vider complètement les comptes de banque des victimes, car les institutions financières les bloquaient rapidement.

On parle littéralement d’une fraude à la grandeur de la province. «Il a fait des victimes à Acton Vale, Val-d’Or, Saint-Jean-sur-Richelieu, Bromont, Granby, Chicoutimi et Matane», a confié Me Senécal en entrevue avec l’Agence QMI.

Ainsi, le délinquant a plaidé coupable à 18 chefs d’accusation impliquant 16 victimes, à savoir complot, fraude, bris de probation, menaces, etc.

Il doit revenir en cour le 14 mars pour connaître sa sentence. Quant à sa complice, Cassandra Chartrand-Michaud, elle sera sentenciée le 18 mai.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.