/auto/opinion
Navigation

Le Guide...de ce que vous pouvez acheter?

En discutant avec un ami cette semaine, une drôle d’idée m’est venue.

Le Guide...de ce que vous pouvez acheter?

Coup d'oeil sur cet article

En discutant avec un ami cette semaine, une drôle d’idée m’est venue. Et si nous faisions cette année la rédaction d’un Guide de l’auto 2023, concernant seulement les véhicules que vous pourrez réellement avoir en 2023? Nous pourrions gagner beaucoup de temps, d’énergie et de papier, puisque nombreux sont les modèles tout simplement indisponibles!

Au cours des dernières semaines, j’aurai effectivement traité ce sujet sous différents angles. Mais cette fois, allons-y de façon concrète. Parce que les constructeurs automobiles nous font miroiter une réalité de plus en plus inexistante, dans la mesure où plusieurs des véhicules que nous mettons à l’essai récemment sont carrément indisponibles.

C’est particulièrement frappant chez les électriques, notamment en raison de la hausse du prix du carburant, mais aussi parce que la production de ces modèles est certainement plus limitée que celle de véhicules de grande série. Remarquez, il existe malgré cela quelques exceptions, puisque vous patienterez de 9 à 12 mois pour mettre la main sur un Toyota RAV4 hybride. À ne pas confondre bien sûr avec le RAV4 Prime, hybride rechargeable, pour lequel il est question de 30 mois d’attente. Ridicule...

  • Écoutez l'édito d’Antoine Joubert à l'émission de Benoit Dutrizac diffusée chaque jour en direct 10 h 30 via QUB radio :

Client mystère

Avant de rédiger cet article, j’ai choisi de « déranger » aléatoirement quelques vendeurs chez différents concessionnaires, comme si je magasinais une voiture électrique. Je tiens d’ailleurs à m’excuser auprès de ceux qui ont reçu cette semaine l’appel d’un certain Guillaume Tremblay (mon nom d’acheteur fictif), ce qui m’aura tout de même permis d’avoir l’heure juste, sans que l’on me fasse miroiter une réalité un peu biaisée.

Un appel chez Kia m’a d’abord confirmé que je ne pourrai pas acheter une EV6 avant l’été 2023. En forçant, le vendeur m’a toutefois mentionné la possibilité d’obtenir une Niro EV SX (la plus équipée) d’ici la fin de l’année. Quant à la Soul EV, il me parlait là aussi de 2023. Chez Hyundai, encore pire. On me parlait de juillet-août 2023 pour une IONIQ 5, du printemps 2023 pour un Kona EV et peut-être, d’une mince chance pour la petite IONIQ d’ici la fin de l’année.

De son côté, le concessionnaire Volkswagen avec qui je me suis entretenu faisait état d’un minimum de 18 mois d’attente pour la nouvelle ID.4. Et ce, qu’importe la version que je souhaitais commander. On pouvait d’ailleurs sentir le découragement - voire l’écœurement - dans le son de sa voix, me laissant croire que les appels se multipliaient au même titre que les réponses négatives.

Chez Ford, en étant que très peu capricieux sur la version, il semble qu’il soit possible de mettre la main sur une Mustang Mach-E d’ici la fin de l’année. Mais attention, la version Premium à quatre roues motrices (la plus convoitée) se fera attendre plus longuement, environ un an.

Évidemment, Chevrolet ne peut encore garantir un moment précis de livraison pour la Bolt EV et la Bolt EUV, bien qu’on fasse état d’un minimum de 12 à 18 mois. Dans ce cas particulier, on recommencera sous peu la livraison de modèles neufs stationnés depuis des mois sur lesquels il faut effectuer un remplacement de batterie... Un processus long et ardu qui décourage plus d’un acheteur.

Du côté de Toyota, il semble que les 2000 unités de la nouvelle bZ4X allouées pour le marché du Québec ne soient pas encore toutes vendues, mais qu’il suffira de quelques semaines pour qu’elles le soient. Plusieurs modèles hybrides se font aussi très rares, au point où, dans certains cas, on soit également complet pour 2022.

Mes deux derniers coups de fil ont été adressés à Nissan et Tesla. Pour une Leaf, il est déjà trop tard. L’ensemble des modèles disponibles pour 2022 sont déjà vendus, et il serait surprenant que l’on puisse livrer une commande faite aujourd’hui avant le printemps prochain. Quant à Tesla, on réussit à se défendre avec une livraison à la mi-mai 2022 pour une Model 3 à longue autonomie. Le temps d’attente sera toutefois prolongé pour une version de base ou pour un Model Y, qui nous mène vers la fin de l’année.

Alors, en rédigeant un Guide de l’auto 2023, devrions-nous inclure tous ces modèles qui ne seront pas disponibles dans les 12 mois suivant la parution? Évidemment, cette question n’est pas sérieuse, puisque notre équipe continuera d’analyser tout ce que l’industrie commercialise. Or, il n’est pas impossible que le facteur « disponibilité » y soit sérieusement considéré. Une nouvelle donnée qui, malheureusement, illustre une nouvelle réalité du marché.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.