/finance/business
Navigation

Caisse de dépôt: toujours foi en l’avenir d’Énergir

Énergir
Photo courtoisie Le siège social du fournisseur de gaz naturel Énergir, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

La CDPQ croit toujours en l’avenir du fournisseur de gaz naturel Énergir, même si l’entreprise doit affronter des vents contraires.

• À lire aussi: Caisse de dépôt: l’année 2022 sera plus difficile

• À lire aussi: CDPQ: les assemblées d’actionnaires in english only «c’est inacceptable»

• À lire aussi: La Caisse se retire complètement de la Russie

L’institution a augmenté sa participation et détient dorénavant 80,9 % de la société dans l’une de ses plus importantes transactions au Québec l’an passé. 

« C’est une société dans laquelle on a investi depuis plusieurs années, qui a fourni un rendement extrêmement intéressant pour les déposants », a souligné le patron de la CDPQ, Charles Emond. 

  • Écoutez Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio :

Muet sur les 400 M$

Ce dernier n’a pas souhaité commenter la controverse entourant l’entente entre Hydro-Québec et Énergir. La société d’État pourrait verser 400 millions $ à sa concurrente dans le cadre d’un programme de conversion à la biénergie, et ce, afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. 

Mais certains groupes dénoncent l’entente et ne croient pas que c’est le rôle des clients d’Hydro-Québec de financer un fournisseur d’énergies fossiles. 

« Le gaz naturel, c’est une énergie de transition qui est là pour rester. [...] Ils sont exemplaires dans les cibles qu’ils se sont données », a indiqué M. Emond, dont l’institution avait annoncé un plan de retrait des énergies fossiles. 

La CDPQ possède maintenant un actif total de 78 milliards $ dans l’économie québécoise, une hausse « historique » de 10 milliards $ lors de la dernière année. 

« Le mandat québécois a toujours été au cœur de l’institution. [...] On a une économie diversifiée, on a l’apparition de nouvelles sociétés, on les appuie pour aller à l’international », a-t-il souligné. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.