/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Familles ukrainiennes: longue épopée pour faire venir ses proches au pays

Coup d'oeil sur cet article

Des Canadiens tentent par tous les moyens de faire venir leurs familles d'origine ukrainienne au Canada, mais dans l'attente, ils vivent des moments d'angoisse et de peur.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Invasion russe: deuxième jour de combats en Ukraine

• À lire aussi: Guerre en Ukraine: un Québécois impatient de faire venir sa conjointe au pays

Irving Ortiz n'a pas fermé l'œil de la nuit. Il regarde constamment son téléphone cellulaire. Sa femme et son bébé d'un an se sont réfugiés dans un village près de Kiev.

«Elle habite à Irpin, et une bombe est tombée sur Irpin. Elle entend des explosions, des tirs, des coups de feu», raconte-t-il. 

Sa femme et sa famille vont se cacher dans un bunker chaque fois qu'ils entendent des avions et les sirènes d'alerte. 

Le Canada prend des mesures pour simplifier l'arrivée d'Ukrainiens au pays, mais le processus reste ardu pour les familles éprouvées. Irving Ortiz multiplie les demandes pour faire venir sa femme et son enfant. 

Me Maxime Lapointe avocat spécialisé en immigration croit qu'il faut lever l'exigence de visa qui exige d'envoyer son passeport à l'ambassade.

L'idéal serait de permettre aux Ukrainiens de venir au Canada avec une autorisation de voyage électronique, appelé AVE. 

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.