/qubradio
Navigation

Shawinigan: le maire refuse de dire s’il consomme l’eau du robinet

Michel Angers
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, a refusé de dire s’il est touché par l’avis préventif d’ébullition d’eau qui touche 30 000 des quelque 50 000 résidents de sa Ville depuis trois mois. 

• À lire aussi: Crise de l’eau à Shawinigan: un appel aux bénévoles pour distribuer de l'eau potable

«Pourquoi vous me posez cette question-là?», a d’abord répondu le maire Michel Angers, lorsque Philippe-Vincent Foisy lui a posé la question sur QUB radio, vendredi.

«Je ne peux pas vous le dire que je la consomme, que je la bois, parce que je n’ai pas le droit de le dire», a affirmé le maire.

«Si moi j’ai décidé de la boire, pour vous donner un exemple, je me dois de donner l’exemple. À partir du moment où je donne l’exemple aux gens, moi ce que je dis, c’est que oui, il y a un avis d’ébullition préventif et oui, il faut être en mesure de pouvoir le faire», a ajouté M. Angers.

Il faudra encore plusieurs mois avant un retour à la normale à Shawinigan. La nouvelle usine de traitement de l’eau potable du Lac à la Pêche, pièce maîtresse d’un projet de 64 millions $, n’a été en fonction que de janvier 2020 à décembre 2021. L’infrastructure a connu plusieurs problèmes techniques avant son arrêt total.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.