/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Ukraine: des rassemblements de soutien à Vancouver et Toronto

Coup d'oeil sur cet article

Si plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Montréal pour afficher leur soutien au peuple ukrainien, d’autres rassemblements similaires se sont tenus samedi à Vancouver et à Toronto sous les couleurs bleu et jaune de l’Ukraine. 

• À lire aussi: Ukraine: les pays occidentaux vont exclure de nombreuses banques russes de la plateforme Swift

• À lire aussi: [EN DIRECT] Jour 3 de la guerre en Ukraine: voici tous les développements

• À lire aussi: Russia Today diffusé au Canada: Ottawa explore «toutes les options»

À Vancouver, en Colombie-Britannique, ce sont plusieurs milliers de personnes qui ont répondu présentes devant la place de la Vancouver Art Gallery, au moment où les forces militaires russes se rapprochaient de la capitale ukrainienne.

«Ils bombardent la ville dans laquelle j’ai grandi», a témoigné à Global News l’organisateur de la manifestation, Pavlo Ponikarovskyi. «Pendant les huit dernières années, c’était juste vivre à côté de la menace constante de la guerre, mais nous espérions toujours qu’ils n’étaient pas assez fous pour faire une invasion complète».

Par pur hasard, derrière la foule vêtue de bleu et de jaune se trouvait une grande bannière avec les mots «Imagine Peace (Imaginez la paix)», affichée en raison d’une exposition d’art sur Yoko Ono et son défunt conjoint John Lennon.

«C’est tout simplement déchirant de voir que nous vivons dans un seul monde, mais dans deux réalités différentes. Ici, tout semble normal, mais de l’autre côté du monde, des gens meurent», a expliqué au média un manifestant, Vitaly Shalukin.

Un rassemblement de même envergure a eu lieu du côté de Toronto, en Ontario, où des personnes se sont rassemblées devant le consulat américain en scandant «Arrêtez la guerre».

Si le soutien du Canada se fait ressentir, encore beaucoup de choses restent à accomplir, selon Svitlana Nechyporenko, l’une des co-organisatrices de cette manifestation.

«Le Canada a déjà soutenu l’Ukraine de manière très audible, mais nous avons besoin de plus», a-t-elle déclaré à Global News. «Nous devons agir maintenant, car demain, ce soir, il sera peut-être trop tard».

D’autres marches sont prévues dimanche à Montréal et à Toronto.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.