/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Bataille à Kiev : la Russie «n’est pas sortie du bois»

Coup d'oeil sur cet article

La Russie pourrait être confrontée à un défi de taille advenant une victoire de ses troupes en Ukraine selon un brigadier général à la retraite des Forces armées canadiennes. 

• À lire aussi: Le Canada envoie pour 25 M$ en matériel militaire non létal

• À lire aussi: [EN IMAGES] Guerre en Ukraine: un millier de manifestants pour la paix à Montréal

• À lire aussi: Nucléaire: Washington dénonce l’escalade «inacceptable» de Moscou

«Ce n’est pas juste de capturer Kiev et qui est une ville de trois millions d’habitants, l’équivalent de Montréal, donc ce n’est pas fait et même si les Russes capturaient Kiev, le vrai défi sera de tenir Kiev dans la durée», dit Richard Giguère.

Selon lui, le président russe a sous-estimé quelques aspects de l’Ukraine.

«C’est sur que lorsque vous regardez les forces en présence, l’avantage est donné aux forces russes, mais il y a un facteur que je pense qu’on minimise un peu, c’est la population ukrainienne qui a été appelée à prendre les armes en plus de l’armée et la différence c’est que les Ukrainiens se battent chez eux et ils vont défendre chaque pouce», dit le brigadier général à la retraite.

Cette guerre qui est commencée depuis 4 jours n’a pas donné de grande victoire à l’armée russe selon lui.

«Ce qui est évident, c’est que l’avance russe ne se fait pas au rythme que Vladimir Poutine espérait», mentionne M. Giguère.

Voyez l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.