/lifestyle/columnists
Navigation

Le virage santé de Monsieur Mazilu

Puiu Mazilu APRÈS
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

D’origine roumaine, Puiu Mazilu est installé au Québec depuis 17 ans où il travaille comme ingénieur. En novembre 2020, sa vie a basculé alors qu’il a subi un infarctus massif à l’âge de 43 ans seulement. Depuis, il a complètement revu ses habitudes de vie, passant d’un régime riche en charcuteries et en sucreries, à un régime pesco-végétarien. Rencontre avec un père de famille motivé pour qui les professionnels de la santé ont fait une différence majeure. 


Racontez-nous ce que vous avez vécu en novembre 2020.

Le 14 novembre 2020, en pleine pandémie, je me suis effondré après un effort physique. [...] Je ne pouvais plus respirer. J’ai appris à l’hôpital qu’une de mes artères était bloquée à 100 %. J’ai subi une angioplastie la nuit même. J’ai ensuite eu la mauvaise nouvelle que mes autres artères étaient aussi bloquées entre 70 % et 90 %. J’étais dévasté, je ne voulais pas laisser ma femme et mes enfants, alors adolescents. J’ai fait mon testament en ligne. Une semaine après l’angioplastie, j’ai fait une péricardite. J’attendais aussi une 2e opération pour triple pontage à poitrine ouverte et la pandémie a retardé ma prise en charge. 


Vous étiez jeune alors, quels étaient vos facteurs de risque ?

Je n’avais pas de prédisposition génétique, mais je prenais des statines depuis 2005 pour contrôler mon cholestérol. J’étais gourmand et j’adorais les pâtisseries, je pouvais parcourir des kilomètres pour acheter un dessert en particulier ou une viennoiserie. Je faisais aussi mes propres saucisses et j’en raffolais. J’ai beaucoup voyagé avec ma famille et je prenais plaisir à savourer les spécialités culinaires de chaque pays. Je ne mangeais pas assez de fruits et légumes, j’étais essentiellement un grand carnivore. 

Avant
Photo courtoisie
Avant

Quel changement avez-vous fait en premier ?

J’ai beaucoup lu sur l’alimentation et toute la famille s’est tournée vers le régime méditerranéen. C’était un sacrifice pour le grand amateur de viande que j’étais. Ma femme s’est beaucoup impliquée en cuisine et a maîtrisé plusieurs nouvelles recettes saines pour le cœur.


Parlez-moi du programme de réhabilitation du centre ÉPIC.

Je suis un cartésien, j’analyse tout. Je voulais être suivi par la meilleure équipe, car j’avais encore énormément de douleurs au sternum après ma deuxième intervention chirurgicale. J’ai beaucoup d’admiration pour le travail du cardiologue Martin Juneau et je souhaitais vivement être suivi par son équipe. [...] En juillet 2021, j’ai rencontré le Dr François Simard qui m’a pris en charge. Je ne peux que saluer son expertise ainsi que celle de toute l’équipe du centre ÉPIC [...]. Ce sont des passionnés qui ont à cœur le rétablissement de leurs patients. Je me suis senti bien encadré par des professionnels et des scientifiques à l’affût des dernières nouveautés en santé cardiovasculaire ! Un grand merci à toute l’équipe !


Parlez-nous de votre rencontre avec la nutritionniste Élise Latour.

Quelle femme extraordinaire et disponible ! [...] Élise m’a enseigné la diète Ornish qui repose essentiellement sur les protéines végétales, les grains entiers, les fruits, les légumes et les graisses insaturées. Je prends des produits laitiers écrémés. J’ai éliminé complètement la viande incluant les volailles, mais je mange du poisson deux fois par semaine. Cette diète est efficace pour réduire les plaques qui adhèrent aux parois des artères. En guise de dessert, ce sont des fruits. Dire que j’adorais le sucre... Élise m’a trouvé des petits trucs comme manger deux dattes au lieu d’une barre de chocolat ! Maintenant, mon assiette est composée à moitié de légumes [...], un quart de produits céréaliers et un quart de protéines maigres. Je mange aussi tous les jours des noix (de Grenoble, amandes) ainsi que de la graine de lin moulue (15 ml). Plus de sucre dans mon café et cela passe très bien maintenant. Je pratique aussi le jeûne intermittent 16-8 et je mange donc dans une fenêtre de 8 heures en débutant à midi. Je bois en moyenne 2 litres d’eau par jour. Ces changements sont maintenant intégrés dans mes habitudes alimentaires. 

Après
Photo courtoisie
Après

Quelles autres habitudes de vie avez-vous changées ?

Même si 80 % des changements sont alimentaires, je suis beaucoup plus actif aujourd’hui. Je marche 2,5 km par jour avec mon chien et je m’entraîne aussi deux fois par semaine avec le programme que les kinésiologues ont conçu pour moi au centre ÉPIC. Comme je travaille à la maison devant mon ordinateur toute la journée, chaque heure, j’ai pris l’habitude de monter les escaliers (du sous-sol au 2e étage) à 2-3 reprises, question d’être plus actif. J’ai aussi beaucoup travaillé sur ma gestion de stress, je médite et cela me fait le plus grand bien. J’ai retrouvé l’équilibre. Je consulte aussi un psychologue. J’aime faire appel à des spécialistes, ce sont les meilleurs dans leur champ d’expertise spécifique. 


Quel a été l’impact sur votre bilan de santé ?

Un impact très important, mon mauvais cholestérol (LDL-C) est passé de 5,47 mmol/L avant la crise cardiaque à 0,83 mmol/L [...]. On surveille aussi mon taux d’insulinémie et mes marqueurs inflammatoires, tout est parfait. En 15 semaines, j’ai réussi à avoir le meilleur bilan sanguin des 20 dernières années. En prime, je suis passée de 213 livres à 178 livres (pour une taille de 5 pieds 7). Le plus important est que mon tour de taille est passé de 104 cm (41 pouces) à 92 cm (36 pouces)1.  


Comment voyez-vous l’avenir ?

Je suis très confiant pour l’avenir, je veux voir mes petits-enfants un jour ! Je suis croyant, Dieu m’a donné une chance, j’ai survécu, maintenant je veux partager toutes mes connaissances apprises pour le bien de ma famille et de mon entourage. Mon meilleur conseil serait d’orienter les gens vers des professionnels de la santé, je valorise l’expertise. Prenez soin de votre santé cardiaque [...], il ne faut pas attendre pour bien manger. 

1Tour de taille et risque cardiovasculaire  

Faible  

  • Hommes : 94 cm (37 pouces)  
  • Femmes : 80 cm (31,5 pouces)    

Accru  

  • Hommes : 94 cm (37 pouces)  
  • Femmes : 80 cm (31,5 pouces)    

Considérablement accru  

  • Hommes : 102 cm (40 pouces)  
  • Femmes : 88 cm (35 pouces)  
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.