/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Dix dirigeants de pétrolières russes visés par de nouvelles sanctions

Les quartiers généraux de l'entreprise pétrolière Rosneft à Moscou.
Photo AFP Les quartiers généraux de l'entreprise pétrolière Rosneft à Moscou.

Coup d'oeil sur cet article

Une dizaine de responsables des entreprises pétrolières russes Rosneft et Gazprom ont été ajoutés, mercredi soir, à la longue liste des leaders économiques et politiques de la Russie visés par des sanctions économiques du Canada.

• À lire aussi: [EN DIRECT] 7e journée de guerre en Ukraine: voici tous les développements

• À lire aussi: Ottawa: Des rues renommées «Ukraine libre» autour de l’ambassade russe

• À lire aussi: Ottawa ouvert à compenser des entreprises affectées par les sanctions

«Ces mesures visent à exercer une pression supplémentaire sur les dirigeants de la Russie pour qu’ils mettent fin à leurs violations de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine», a expliqué Affaires mondiales Canada dans un communiqué annonçant les nouvelles sanctions.

Les mesures de rétorsion, prises en partenariat avec les alliés du Canada dans le dossier de l’invasion de l’Ukraine, entreront en vigueur dans les prochains jours. Elles permettront notamment de geler les avoirs des dirigeants ciblés, en plus d’interdire toute transaction avec eux.

Plus tôt cette semaine, Ottawa avait annoncé le gel des importations de pétrole brut russe, une mesure à la portée purement symbolique, considérant qu’aucune goutte de pétrole n’a été importée au pays depuis la Russie depuis 2019.

«Alors que les événements horribles en Ukraine continuent de se dérouler sous nos yeux, il est clair qu’il faut faire davantage. Ceux qui aident et soutiennent l'agression russe seront tenus pour responsables. Le Canada se tient aux côtés de l’Ukraine», a réitéré la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

Au total, plus de 850 personnalités et entités russes sont ciblées par des sanctions économiques. Le Canada a aussi annoncé plusieurs aides à l’Ukraine, sous forme de matériel non létal, d’armes et de financement.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.