/world/guerre-en-ukraine
Navigation

La Russie met en garde les pays voisins de l'Ukraine accueillant les avions de combat de Kyïv

La Russie met en garde les pays voisins de l'Ukraine accueillant les avions de combat de Kyïv
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Russie a mis en garde dimanche les pays voisins de l'Ukraine contre l'accueil d'avions de combat de Kyïv qui seraient ensuite utilisés contre les forces de Moscou, mettant nommément en cause la Roumanie, un État membre de l'OTAN.

• À lire aussi: Poutine accuse Kyïv d'empêcher les évacuations humanitaires à Marioupol

• À lire aussi: Des Canadiens prêts à partir défendre l’Ukraine

• À lire aussi: États-Unis et Union européenne discutent d'une interdiction des importations de pétrole russe

«Pratiquement toute l'aviation du régime de Kyïv apte au combat a été détruite. Mais nous savons de source sûre que des appareils ukrainiens se sont envolés vers la Roumanie et dans d'autres pays voisins», a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

«L'utilisation du réseau d'aérodromes de ces pays pour servir de base à des avions militaires ukrainiens et leur utilisation subséquente contre les forces armées russes pourraient être considérées comme une implication de ces pays dans un conflit armé», a-t-il ajouté.

L'Ukraine, où des militaires russes interviennent depuis le 24 février, exhorte les pays occidentaux à mettre en place une zone d'exclusion aérienne au-dessus de son territoire, une demande rejetée par l'OTAN, qui y voit un grand risque de confrontation directe avec Moscou.

Samedi, le président Vladimir Poutine a prévenu que la Russie considérerait comme cobelligérant tout pays tentant d'imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.