/entertainment/tv
Navigation

«À cœur battant»: Roy Dupuis et son personnage de «Toute la vie» traversent dans une nouvelle série

0918 WE DOSSIER TÉLÉ
Photo courtoisie, VeroB

Coup d'oeil sur cet article

Le parcours de Christophe L’Allier, le personnage interprété par Roy Dupuis dans Toute la vie, va se poursuivre après la fin de la série, en avril prochain. Le psychoéducateur sera au cœur des intrigues de la nouvelle fiction d’ICI TÉLÉ À cœur battant, qui va se pencher sur la violence intrafamiliale et conjugale.

C’est le trio derrière Unité 9 et Toute la vie – l’auteure Danielle Trottier, le réalisateur Jean-Philippe Duval et la productrice Fabienne Larouche d’Aetios Productions – qui reprend du service pour ce «spin off».

La nouvelle série annuelle va prendre un «risque calculé» en abordant avec «humanité» des enjeux aussi délicats que complexes, a dit Mme Larouche, lundi, en table ronde virtuelle pour annoncer le projet.

Christophe L’Allier va ainsi quitter l’école Marie-Labrecque où il œuvre auprès de jeunes femmes enceintes pour aller travailler au Centre de prévention de la violence (CPV), un organisme communautaire qui ne roule pas sur l’or, mais qui parvient à accompagner les hommes violents dans leurs démarches pour comprendre et désamorcer le processus les menant à frapper, blesser gravement et même tuer des femmes et des enfants, comme nous l’a montré le tragique bilan des féminicides l’an dernier.

«On va dépasser le gros titre du journal» a dit l’auteure, parlant d’un «sujet immense qui demande beaucoup d’ouverture», et tant la patience, le sens de l’écoute et l’empathie qui caractérisent Christophe L’Allier vont aider les téléspectateurs à comprendre. La violence faite aux proches, amis et collègues va également être abordée.

«J’ai beaucoup d’espoir qu’en s’approchant au plus près de la violence, près de ceux qui la commettent, on va comprendre d’où elle vient et comment on en vient à violenter ceux qu’on aime», a relaté l’auteure, ajoutant que la violence a souvent commencé par de l’amour.

Danielle Trottier a indiqué que des membres de l’entourage de Christophe L’Allier vont aussi traverser dans À cœur battant, que ce soit son frère Patrick (Jean-Nicholas Verreault), son fils Rafaël (Félix-Antoine Cantin) ainsi que la mère de ce dernier, Anne Beaupré (Céline Bonnier). Et qui sait, peut-être reverra-t-on Tina (Hélène Bourgeois Leclerc) qui dirige l'école Marie-Labrecque dans Toute la vie.

«On n’a pas encore déployé tous les moyens potentiels qu’on pourrait offrir aux hommes» qui sont violents dans notre société, «et c’est encore difficile de les convaincre de venir dans les centres de prévention de la violence», a dit Mme Trottier.

Roy Dupuis comprend son personnage

Roy Dupuis a confié avoir été victime de violence masculine dans sa jeunesse et il a même entrepris une psychanalyse pour tenter de composer avec ce passé trouble. Il n’a pas caché avoir réfléchi un long moment avant de s’engager dans une nouvelle série. Il a promis, cette fois-ci, de «faire au moins deux ans» dans les souliers de Christophe L’Allier, en plus des trois années consacrées à Toute la vie.

Le réalisateur Jean-Philippe Duval a parlé pour sa part «du plus gros défi de sa carrière» et du travail qui l'attend avant d'amorcer les tournages. «La ligne est fine entre montrer, dénoncer et racoler, jusqu’à un certain point. C’est du cas par cas, c’est à recommencer chaque jour de tournage. Jusqu’où on va, qu’est-ce qu’on montre, et c’est quoi l’intention.»

La série va aussi mettre en vedette l’intervenante Roxane, qui travaille aux côtés de Christophe, ainsi que la procureure de la Couronne Gabrielle Laflamme. On ne sait pas qui interprétera ces femmes.

Toute la vie prend fin le 5 avril. Pour ce qui est d’À cœur battant, la nouvelle fiction va obtenir une case dans la grille 2022-2023 d’ICI TÉLÉ.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.