/world/guerre-en-ukraine
Navigation

[EN DIRECT] 12e jour de guerre en Ukraine: voici tous les développements

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.

Coup d'oeil sur cet article

Les combats et les bombardements se poursuivent en Ukraine. Des immeubles résidentiels ont été touchés par les forces russes alors qu’une troisième ronde de pourparlers a lieu aujourd’hui.  

Plus de 1,7 million de personnes ont fui l'Ukraine depuis le 24 février, selon l'ONU.

L'essentiel de la 12e journée de guerre en Ukraine en trois points:  

Voici les derniers développements de la journée, minute par minute                   

23h24 | Ukraine: un deuxième centre nucléaire pilonné, selon l'AIEA

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AEIA) a déclaré lundi qu’elle avait reçu des informations selon lesquelles des obus d’artillerie avaient endommagé une installation de recherche nucléaire dans la deuxième ville assiégée d’Ukraine, Kharkiv, sans «conséquences radiologiques».  

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Selon cet organisme des Nations unies basé à Vienne, les autorités ukrainiennes ont signalé qu’une attaque avait eu lieu dimanche, ajoutant qu’aucune augmentation des niveaux de radiation n’avait été signalée sur le site. 


22h23 | Des bénévoles trient des montagnes de dons destinés aux Ukrainiens

Des dizaines de bénévoles se serrent les coudes à Montréal pour aider les Ukrainiens touchés par l’invasion russe.

Dans le sous-sol d'une église ukrainienne de la rue Bellechasse dans Rosemont–La Petite-Patrie, plusieurs personnes sont venues prêter main-forte afin de trier les nombreux biens reçus, destinés aux populations touchées par la guerre en Ukraine.

«Vous voyez cette pile-là? Ça, c'est arrivé dans les 24 à 36 dernières heures», a déclaré Volodymyr, l'un des organisateurs de ce groupe de bénévoles en pointant un amoncellement de dons recueillis.


À LIRE | Une ville magnifique risque d’être détruite

La ville touristique d’Odessa se préparait lundi à crouler sous les bombardements de l’armée russe, qui cherche à contrôler le plus important port économique du pays.

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo Adobe Stock

20h49 | 876 ressortissants ukrainiens sont arrivés au Canada depuis une semaine

Près de 900 Ukrainiens sont arrivés au pays depuis une semaine, selon l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). 

«Nous pouvons vous dire qu'entre le 28 février et le 6 mars 2022, 876 ressortissants ukrainiens, y compris des résidents permanents canadiens, sont arrivés au Canada en mode aérien. Veuillez noter que l'ASFC ne fournit pas de statistiques pour des points d'entrée spécifiques et qu'en raison d'un volume élevé d'appels, nous ne sommes pas en mesure de traiter les demandes individuelles ou personnalisées de statistiques», lit-on dans un courriel envoyé à TVA Nouvelles.


19h30 | La Russie recrute des Syriens pour combattre en Ukraine, confirme le Pentagone

La Russie recrute des mercenaires syriens ayant l'expérience de la guérilla urbaine pour combattre en Ukraine, a confirmé lundi un porte-parole du Pentagone. 

«Nous croyons que les informations selon lesquelles ils (les Russes) recrutent des combattants syriens pour étoffer leurs forces en Ukraine sont véridiques», a affirmé le porte-parole du ministère américain de la Défense, John Kirby.

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

«Il est intéressant que M. Poutine se retrouve à avoir recours à des combattants étrangers», a-t-il poursuivi, sachant que selon le Pentagone la Russie a engagé en Ukraine pratiquement toutes les forces de combat massées ces derniers mois à la frontière russo-ukrainienne, estimées par Washington à plus de 150 000 soldats.


À LIRE | La conjointe ukrainienne d’un Québécois coincée en Roumanie

Kateryna Mainguy, la conjointe d’un Québécois, a échappé de justesse à la guerre, mais doit maintenant affronter la paperasse canadienne depuis la Roumanie dans l’espoir de venir rejoindre son mari.


17h53 | Moscou a déployé en Ukraine la quasi-totalité des troupes massées à la frontière, selon le Pentagone

La Russie a envoyé en Ukraine la quasi-totalité des troupes massées ces derniers mois à la frontière entre les deux pays, a estimé lundi le Pentagone, qui a, pour sa part, dépêché 500 militaires supplémentaires en Europe pour renforcer la sécurité de l’OTAN. 

Les civils sont de plus en plus touchés par l'intensification des opérations russes, et Moscou cherche désormais à «recruter» des combattants étrangers, notamment syriens, a affirmé le ministère américain de la Défense.

Mais à part des avancées dans le sud de l’Ukraine, les forces russes «n’ont pas vraiment fait des progrès notables ces derniers jours», a déclaré son porte-parole, John Kirby, à des journalistes à Washington.

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

17h28 | L’ONU réclame des couloirs sûrs pour pouvoir fournir de l’aide humanitaire aux zones de combats

L’ONU a «besoin de couloirs sûrs pour fournir de l’aide humanitaire dans les zones d’hostilités» en Ukraine, a déclaré lundi au Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths.  


17h04 | Zelensky accuse les forces russes d'avoir fait échouer l'évacuation des civils

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé lundi l'armée russe d'avoir fait échouer l'évacuation des civils via les couloirs humanitaires qui devaient être mis en place dans le pays à la suite de pourparlers. 


16h40 | Le chef d'état-major américain cherche à rassurer les voisins de l'Ukraine

De la Baltique à la mer Noire, le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, s'est efforcé ces derniers jours de rassurer les pays de l'ex-bloc soviétique qui se sentent menacés par la Russie après son invasion de l'Ukraine. 

Les États-Unis ont renforcé leur posture militaire en Europe de l'Est pour «empêcher toute agression supplémentaire de la part des Russes et éviter une guerre entre grandes puissances», a indiqué lundi le général Milley près de Constanta, dans le sud de la Roumanie.


16h25 | Poutine annonce qu'il n'enverra pas de conscrits ou de réservistes en Ukraine

 Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lundi qu’il n’enverrait pas de conscrits ou de réservistes combattre en Ukraine, assurant que l’offensive y était menée par des «professionnels» remplissant des «objectifs fixés».

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

«Je veux souligner le fait que les soldats passant la conscription ne participent pas et ne participeront pas aux combats. Il n’y aura pas non plus de conscription supplémentaire des réservistes», a déclaré M. Poutine dans un discours à la télévision à l’occasion de la fête du 8 mars qui marque la journée internationale des droits des femmes.

«Les objectifs fixés ne sont mis en œuvre que par des militaires professionnels. Je suis certain qu’ils assurent de manière efficace la sécurité et la paix pour le peuple russe», a poursuivi M. Poutine.


15h42 | Moscou annonce des cessez-le-feu locaux en Ukraine à partir de mardi matin

«La Fédération de Russie annonce un cessez-le-feu à partir de 10 h, heure de Moscou le 8 mars» pour l’évacuation des civils en provenance de Kyïv, ainsi que des villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol, a indiqué la cellule du ministère russe de la Défense, chargée des opérations humanitaires en Ukraine.


15h45 | La campagne Sauver l’Ukraine: la meilleure façon d’aider le peuple ukrainien

15h40 | L’ONU réclame de pouvoir fournir en sécurité de l’aide humanitaire aux zones de combats

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

L’ONU a «besoin de couloirs sûrs pour fournir de l’aide humanitaire dans les zones d’hostilités» en Ukraine, a déclaré lundi au Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Martin Griffiths. 


15h | Pétrole : la Russie avertit de «conséquences catastrophiques» pour le marché en cas d’embargo

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

La Russie a mis en garde lundi contre des «conséquences catastrophiques» pour le marché mondial de la mise en place d’un embargo occidental sur le pétrole russe, discuté par Washington et l’Union européenne comme mesure de riposte à l’intervention militaire russe en Ukraine. 


14h38 | États-Unis, France, Allemagne et Royaume-Uni veulent «augmenter» le prix payé par la Russie

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le président américain Joe Biden, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz et le premier ministre britannique Boris Johnson sont «déterminés à continuer d’augmenter le coût» infligé à la Russie en réponse à l’invasion de l’Ukraine, selon un communiqué publié lundi par la Maison-Blanche après une vidéoconférence entre les quatre hommes.


14h21 | Macron ne voit pas de solution négociée à court terme

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Emmanuel Macron a déclaré lundi qu’il ne pensait pas qu’une «vraie solution» puisse être négociée entre Moscou et Kyïv pour mettre fin au conflit en Ukraine «dans les jours et semaines qui viennent», ce qui fait que la guerre va «continuer».  


14h13 | Les chefs de la diplomatie américaine et israélienne à Riga pour évoquer l’Ukraine et l’Iran

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid se sont rencontrés lundi à Riga pour évoquer l’invasion de l’Ukraine par la Russie et les négociations sur le programme nucléaire iranien. 


14h10 | Etats-Unis, France, Allemagne et Royaume-Uni veulent "augmenter" le prix payé par la Russie (Maison Blanche)

Le président américain Joe Biden, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre britannique Boris Johnson sont "déterminés à continuer d'augmenter le coût" infligé à la Russie en réponse à l'invasion de l'Ukraine, selon un communiqué publié lundi par la Maison Blanche après une vidéoconférence entre les quatre hommes.

Le front très uni jusqu'ici des Occidentaux en matière de sanctions économiques semblait se fissurer lundi sur la question d'un embargo sur les ventes de gaz et de pétrole russe, une option que rejette l'Allemagne en particulier.


13h42 | Soutien aux résidents: 3000 nuits réservées par les Canadiens sur Airbnb en Ukraine

Les moyens pour venir en aide aux Ukrainiens sont aussi diversifiés qu’insolites et certains donateurs ont eu l’idée de louer un logement sur Airbnb en Ukraine, non pas pour y séjourner, mais pour faire des dons aux propriétaires touchés par la guerre.


13h37 | Québec n’a pas de limite d’accueil pour les réfugiés ukrainiens

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Le ministre de l’Immigration du Québec, Jean Boulet, ne fixe pas de limites quant au nombre de réfugiés ukrainiens que la province est prête à accueillir, mais prévient qu’il faudra s’assurer «que ça respecte notre capacité d’accueil».


13h36 | «Regain d'intérêt» pour la série avec Volodymyr Zelensky sur Arte.tv

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo courtoisie

La série Serviteur du peuple, dans laquelle Volodymyr Zelensky incarne un professeur devenu président de l'Ukraine, comptabilise plus de 1,8 million de vues sur Arte.tv depuis sa mise en ligne en novembre, a indiqué lundi la chaîne franco-allemande à l'AFP.


13h23 | Les livraisons d'armes à l'Ukraine pourraient se compliquer, selon Washington

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Les pays occidentaux ont jusqu’ici livré des armes à l’Ukraine avec succès, mais ce soutien pourrait se compliquer dans les prochains jours, a averti lundi la vice-secrétaire d’État américaine Wendy Sherman.


12h55 | Négociations russo-ukrainiennes: «résultats positifs» selon Kyïv, Moscou insatisfait

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Un troisième round de négociations russo-ukrainiennes s'est achevé lundi soir au Bélarus, les Ukrainiens évoquant «certains résultats positifs» sur les couloirs humanitaires tandis que les Russes jugeaient cette session «pas à la hauteur des attentes».


12h45 | L'échec de l'évacuation de Marioupol dû aux hostilités, clarifie le Comité international de la Croix-Rouge

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le Comité international de la Croix-Rouge a clarifié lundi que l'évacuation des civils du port assiégé de Marioupol dans le sud-est de l'Ukraine avait échoué en raison des hostilités et de l'absence d'accord précis sur un itinéraire sûr.


12h31 | Irlande: un camion fonce sur le portail de l’ambassade russe, un homme arrêté

Un homme a été arrêté et une enquête ouverte lundi après qu’un camion a foncé sur le portail de l’ambassade russe à Dublin, a indiqué la police irlandaise. 


12h15 | Encore «beaucoup de marge» pour augmenter les sanctions, selon des experts au Parlement britannique

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

L’ampleur des sanctions adoptées contre la Russie par les pays occidentaux dans la foulée de l’invasion de l’Ukraine est «sans précédent», mais il reste «beaucoup de marge» pour les augmenter, selon des experts interrogés lundi au Parlement britannique. 


11h51 | Le conflit en Ukraine agite le gouvernement espagnol et divise la gauche radicale

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

La décision du premier ministre espagnol Pedro Sánchez d'envoyer des armes en Ukraine a ouvert une nouvelle brèche dans la coalition de gauche au pouvoir entre les socialistes et la gauche radicale de Podemos, mais a également semé la discorde jusqu'au sein de Podemos.


À LIRE | Pas si facile de sanctionner les oligarques russes

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Étrangler financièrement le large cercle de milliardaires proches du Kremlin: la riposte occidentale à l'invasion de l'Ukraine passe par le gel des comptes en banque, villas et navires de luxe des oligarques russes. Mais les grosses prises, comme quelques yachts en France et en Italie ces derniers jours, sont encore assez rares, illustrant la difficulté à mettre en œuvre l'arsenal de mesures de rétorsion.


11h38 | Loto-Québec coupe les ponts avec la Russie

La liste des entreprises et des organisations coupant les ponts avec la Russie en raison de son invasion en Ukraine continue de s’allonger. Alimentation Couche-Tard suspend ses activités et Loto-Québec met sur pause son offre de paris sportifs liés, entre autres, aux ligues russes de hockey.


11h37 | Gaz, aluminium: l'Ukraine pousse les matières premières à de nouveaux records

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo Adobe Stock

L'invasion de l'Ukraine par la Russie et la menace de nouvelles sanctions économiques contre Moscou ont fait flamber lundi les cours du gaz, du pétrole et d'autres matières premières, même si les cours s’apaisaient un peu en cours de séance.


À LIRE | Quel est le sercret de la guérilla ukrainienne, qui ralentit l'invasion russe?

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Après 12 jours de combats, l’une des seules certitudes du conflit en Ukraine réside dans l’efficacité de la guérilla ukrainienne, qui ralentit considérablement la progression russe.


11h08 | L'Union européenne lance l'examen des candidatures de l'Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

L’Union européenne a lancé lundi la procédure pour l’examen des demandes d’adhésion de l’Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie, a annoncé la présidence française du Conseil de l’UE. 


À VOIR | Une fillette chante Libérée, délivrée cachée dans un abri anti-bombe

L'interprétation émouvante d'une petite fille de la chanson à succès Libérée, délivrée, tirée du film d'animation La Reine des Neiges, interprétée alors qu'elle se terraitdans un abri anti-bombes à Kyïv, est devenue virale sur les réseaux sociaux.


10h50 | Stupéfaits, les Moscovites voient disparaître leurs marques préférées

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Nombre de Moscovites réalisent l’ampleur de la réplique internationale à l’intervention militaire russe en Ukraine, découvrant les portes closes des grandes enseignes où ils avaient l’habitude, comme tous les Européens, de s’habiller, de se meubler. 


À LIRE | Une planche de bois transformée en pont de fortune pour fuir une ville bombardée

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

La planche de bois de 50 cm de large est à moitié enfoncée dans l’eau glacée de la rivière d’Irpin. En cinq jours, 10 000 personnes sont déjà passées dessus, pour fuir cette petite ville bombardée par les Russes, dernier verrou avant Kyïv en venant de l’ouest.


10h36 | Les marchés financiers vulnérables face à la guerre en Ukraine

Les marchés restaient en repli mardi après-midi, réduisant leurs pertes en Europe tandis que Wall Street débutait la semaine dans le rouge, tournés vers de nouveaux pourparlers entre Kyïv et Moscou.


10h20 | Au moins 13 morts dans le bombardement d'une boulangerie industrielle à l'ouest de Kyïv

Au moins 13 personnes sont mortes lundi dans des bombardements qui ont touché une boulangerie industrielle à Makariv, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Kyïv, ont indiqué les services de secours ukrainiens.


10h09 | Le Canada ajoute dix personnes à sa liste d'individus sanctionnés en raison de leurs liens avec le pouvoir russe, annonce Justin Trudeau à Londres.

Les premiers ministres anglais, canadien et néerlandais, Boris Johnson, Justin Trudeau et Mark Rutte.
AFP
Les premiers ministres anglais, canadien et néerlandais, Boris Johnson, Justin Trudeau et Mark Rutte.


LETTRE OUVERTE | Poutine, un fin stratège?

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

«S’il y a bien une métaphore éculée pour dépeindre les dynamiques des puissances internationales, c’est bien celle du jeu d’échecs. On ne peut s’empêcher d’imaginer Vladimir Poutine penché sur un échiquier, élaborant des stratégies et des tactiques en prévoyant plusieurs coups. Et si l’offensive militaire russe lancée contre l’Ukraine découlait d’un mauvais calcul?»


9h56 | L'Europe peut s'attendre à recevoir «cinq millions d'exilés»

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP


9h47 | Couloirs humanitaires: entrevue avec Simon Leduc, ancien officier de renseignements militaires et spécialiste en stratégies militaires


9h37 | La Croix-Rouge avertit des besoins «massifs»

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

La Croix-Rouge a averti lundi que l'urgence humanitaire en Ukraine, provoquée par l'invasion de l'armée russe, allait créer des déplacements et des besoins "massifs", dans le pays même et chez les voisins.


9h33 | Bubka salue la création par le CIO d'un fonds de soutien aux sportifs de son pays

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Sergueï Bubka, légende du saut à la perche et président du Comité national olympique ukrainien (NOC), s'est réjoui lundi de la création par le Comité international olympique (CIO) d'un fonds de soutien aux sportifs ukrainiens.


9h24 | Difficile de quitter le pays: une Ukrainienne témoigne


9h14 | Pologne: un projet de loi pour légaliser le séjour des réfugiés ukrainiens

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le gouvernement polonais a adopté lundi un projet de loi destiné à légaliser et faciliter le séjour des réfugiés ukrainiens en Pologne, pays qui a accueilli déjà plus d'un million de personnes fuyant l'invasion russe.


8h58 | Nouveaux records historiques de faiblesse pour le rouble

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le rouble a battu de nouveaux records historiques de faiblesse face aux devises occidentales lundi, sur fond d'un possible embargo sur le pétrole russe.


8h32 | Les importations d'énergie russe sont «essentielles» pour l'Europe, prévient Scholz

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Les importations d'énergie fossile en provenance de Russie sont «essentielles» pour la «vie quotidienne des citoyens» en Europe et l'approvisionnement du continent ne peut pas être assuré autrement à ce stade, a affirmé lundi le chancelier allemand Olaf Scholz.


8h32 | La délégation ukrainienne est arrivée au Bélarus pour les négociations avec Moscou


8h28 | L’Ukraine fait parader des soldats russes capturés pour une séance de «repentir»

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

L’Ukraine fait parader devant la presse des soldats russes capturés au front, forcés de livrer un repentir, une instrumentalisation douteuse de prisonniers de guerre à des fins de propagande.


8h25 | Le négociateur russe accuse l'Ukraine de bloquer les «couloirs humanitaires», un «crime de guerre»

Le représentant russe dans les pourparlers entre Moscou et Kyïv a accusé lundi l'Ukraine d'empêcher l'évacuation de civils de zones de combats, assurant que l'instauration de couloirs humanitaires sera abordée lors de nouvelles négociations prévues lundi.


8h19 | Couche-Tard suspend ses activités en Russie

La multinationale québécoise Alimentation Couche-Tard est présente en Russie depuis 2012. Elle y emploie plus de 320 personnes.
Photo tirée du site web de Couche-Tard
La multinationale québécoise Alimentation Couche-Tard est présente en Russie depuis 2012. Elle y emploie plus de 320 personnes.

Alimentation Couche-Tard a annoncé, lundi matin, la suspension de ses activités en Russie et la mise en place de plans pour «prendre soin de ses employés de manière responsable et sécuritaire», a fait savoir l’entreprise par communiqué.


8h01 | Boris Johnson défend sa politique d'immigration face aux critiques de la France

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le premier ministre britannique Boris Johnson a défendu lundi la politique d'immigration de son gouvernement, vantant sa «générosité» tout en assumant les contrôles qui ont conduit à refuser l'entrée à des réfugiés ukrainiens dépourvus de visa.


7h27 | Macron dénonce le «cynisme moral et politique» de Poutine sur les couloirs humanitaires

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le président français Emmanuel Macron a dénoncé lundi «le cynisme moral et politique» de Vladimir Poutine qui propose des couloirs humanitaires aux habitants de plusieurs villes d'Ukraine pour «les amener en Russie».


EN IMAGES | Voyez les villes ukrainiennes avant et après les bombardements 

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo AFP

Les bombes russes sèment le chaos et la dévastation dans les villes ukrainiennes.


7h11 | Moscou adopte une liste de pays «hostiles» qui seront remboursés en roubles

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Les autorités russes ont établi une liste de pays «hostiles» à la Russie, auxquels les particuliers et les entreprises russes pourront rembourser leurs dettes en roubles, monnaie dont la valeur a perdu 45% depuis janvier, a indiqué lundi le gouvernement.


7h01 | Plus de 1,7 million de réfugiés ukrainiens

Des réfugiés ukrainiens attendent au froid d'être transférés dans un train.
AFP
Des réfugiés ukrainiens attendent au froid d'être transférés dans un train.

Plus de 1,7 million de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe lancée le 24 février, selon les derniers décomptes de l'ONU lundi.


7h | J.K. Rowling prête à donner jusqu'à 1 million pour les enfants en Ukraine

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo d'Archives, AFP

La Britannique J.K. Rowling, qui a écrit la célèbre saga de romans jeunesse Harry Potter, a lancé un appel aux dons pour aider les enfants piégés dans des orphelinats en Ukraine, promettant d'égaliser ces dons jusqu'à 1 million de livres sterling.


6h46 | La diplomatie russe demande la protection de ses représentations en France

Des manifestants protestent contre la guerre en Ukraine à Paris, le 5 mars.
AFP
Des manifestants protestent contre la guerre en Ukraine à Paris, le 5 mars.

La Russie a exigé lundi la protection «adéquate» de ses représentations diplomatiques en France, après avoir signalé une «attaque» au cocktail Molotov contre l'un de ses centres culturels à Paris, en pleine offensive russe contre l'Ukraine.


6h44 | Une route d'évacuation de Marioupol était «minée» affime le CICR

Un bombardement a mis le feu à cet immeuble résidentiel de Marioupol, montrant bien que l’armée russe n’a pas respecté un accord de cessez-le-feu qui devait permettre l’évacuation de la ville.
Photo REUTERS
Un bombardement a mis le feu à cet immeuble résidentiel de Marioupol, montrant bien que l’armée russe n’a pas respecté un accord de cessez-le-feu qui devait permettre l’évacuation de la ville.

Une route d'évacuation de Marioupol était «minée», a indiqué la Croix Rouge internationale lundi, après l'échec de tentatives pour évacuer des civils de ce port assiégé dans le sud-est de l'Ukraine, Kyïv et Moscou s'accusant mutuellement de violer les conditions de l'évacuation.


À LIRE | «C’est chez nous»: John et Natasha, deux Américains décidés à rester dans Kyïv bombardée

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le centre de Kyïv, désert, résonne des sourdes détonations de la guerre qui s’approche. Mais John et Natasha, deux Américains, y promènent tranquillement leurs chiens, bien décidés à rester dans cette ville qu’ils considèrent désormais comme la leur.


6h44 | Rencontre des ministres des Affaires étrangères russe, ukrainien et turc samedi en Turquie

Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu va tenir une réunion trilatérale samedi avec ses homologues russe et ukrainien à Antalya dans le sud de la Turquie, a-t-il annoncé lundi.


6h23 | La guerre en Ukraine met à l'épreuve l'amitié «sans limite» entre Chine et Russie

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Une amitié « sans limite ». Un mois après la visite du président russe Vladimir Poutine à Pékin, l’invasion de l’Ukraine met à l’épreuve la solidité des liens entre Chine et Russie.


À LIRE | Des milliers de volontaires prêts à lutter

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Comme des dizaines d’autres volontaires dans le monde, un vétéran des Forces armées canadiennes de l’Estrie veut s’envoler pour l’Ukraine afin de répondre à l’appel du président Volodymyr Zelensky.


À LIRE | Marioupol: au cœur d’une ville qui «n’existe plus»

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Gracieuseté, Katerina Beliakova

Des centaines de milliers de personnes sont prisonnières de Marioupol, ville ukrainienne tellement bombardée qu’elle « n’existe plus », selon son maire. L’évacuation des civils, qui devaient être protégés par un cessez-le-feu, a encore échoué hier et des Ukrainiens sont sans nouvelles de leurs proches dans cette ville coupée de toute communication.  


5h36 | La Russie refuse de comparaître devant la Cour internationale de justice

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo AFP

La Russie a refusé de comparaître lundi lors de l’ouverture des audiences devant la Cour internationale de justice (CIJ) dans une procédure initiée par l’Ukraine, qui demande au plus haut tribunal de l’ONU d’ordonner à Moscou d’arrêter son invasion.


5h08 | Face aux «terroristes» russes, les civils debout à Kherson

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Coincée dans Kherson, une jeune mère de famille a témoigné au Journal des atrocités de cette guerre et demande d’urgence l’assistance de la communauté internationale après la prise de contrôle de l’armée russe de sa ville uniquement défendue par des civils.

5h05 | Le maire de Gostomel, aéroport près de Kyïv, meurt dans les combats

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le maire de Gostomel, ville qui accueille une base militaire au nord-ouest de Kyïv, a été tué par l'armée russe, a indiqué lundi la mairie de cette commune, au douzième jour de l'invasion de l'Ukraine.

«Le maire de la ville de Gostomel, Yuri Illitch Prylipko est mort, alors qu'il distribuait du pain et des médicaments aux malades, et réconfortait les blessés», écrit la ville de Gostomel dans un communiqué sur sa page officielle Facebook. 

«Personne ne l'avait obligé à faire face aux balles ennemies. Il aurait pu, comme des centaines d'autres, se cacher dans une cave. (...) Mais il avait pris sa décision», ajoute le communiqué, qui retrace une partie de sa vie et de son engagement depuis l'invasion russe.


À LIRE | Triste d’avoir tout laissé derrière

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo Chantal Poirier

Une Ukrainienne de 60 ans a traversé trois pays en cinq jours pour réussir à rejoindre ses proches au Québec, laissant derrière elle un fils et une carrière sans savoir si elle pourra les retrouver.


À LIRE | L’Ukraine à l’écran: cinq films et séries à visionner pour mieux connaître ce pays assiégé

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Courtoisie @HBO

Certains films, séries et films documentaires peuvent nous aider à mieux comprendre la guerre qui se déroule présentement en Ukraine. À regarder avec empathie, ouverture, amusement aussi parfois, et surtout en signe de solidarité pour tous ceux qui souffrent. 


4h23 | Les Bourses mondiales dégringolent, pétrole et métaux flambent

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Un possible embargo occidental sur le pétrole russe faisait de nouveau flamber les prix de l’or noir lundi et provoquait la chute des marchés boursiers qui craignent un ralentissement de l’économie mondiale.


3h35 | L'Ukraine introduit des quotas d'exportation de certains produits agricoles

Le gouvernement ukrainien a introduit des restrictions à l'exportation de certains produits agricoles pour 2022, en pleine invasion russe, a indiqué l'agence de presse Interfax Ukraine, citant une décision des autorités.


3h15 | La Corée du Sud interdit les transactions avec la banque centrale russe

La Corée du Sud a déclaré lundi qu'elle cesserait toute transaction avec la banque centrale russe, rejoignant ainsi la dernière série d'actions punitives contre Moscou pour son invasion en Ukraine.

Le ministère des Affaires étrangères sud-coréen a annoncé dans un communiqué qu'il avait décidé d'interdire toute transaction financière avec la Banque centrale de Russie «compte tenu des restrictions financières imposées par la communauté internationale à la Russie», sans donner plus de détails sur l'étendue de cette interdiction.


3h10 | Plus de 5000 manifestants pacifistes arrêtés en Russie

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Au moins 5 000 personnes manifestant sans autorisation contre l’intervention militaire en Ukraine ont été arrêtées dimanche dans 69 villes de Russie, a indiqué lundi l’ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations.


1h15 | Moscou annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires lundi

L’armée russe a annoncé l’ouverture lundi de plusieurs couloirs humanitaires et l’instauration de cessez-le-feu locaux pour évacuer des civils des villes ukrainiennes de Kharkhiv, Kyïv, Marioupol et Soumy, en proie à de violents combats.


À LIRE | La guerre et les viols sont depuis toujours associés

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
AFP

Le viol en contexte de guerre est un phénomène tristement « récurrent » dans l’histoire. Des allégations de violences sexuelles sur des Ukrainiennes par des soldats russes s’accumulent déjà. 


À LIRE | Craintes de racisme contre les Russes

Un homme tient dans ses bras un enfant alors qu'il s'apprête à quitter la ville d'Irpin, bombardée par les forces russes.
Photo AFP

Les personnes originaires de Russie pourraient être prises pour cible en raison des décisions de Poutine


À LIRE | Nos chroniques  

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.