/world/guerre-en-ukraine
Navigation

La première dame d'Ukraine condamne un «massacre de civils»

La première dame d'Ukraine condamne un «massacre de civils»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La première dame ukrainienne, Olena Zelenska, a dénoncé mardi un «massacre de civils ukrainiens» et notamment d'enfants à la suite de l'invasion de la Russie, dans une lettre ouverte aux médias internationaux. 

• À lire aussi: Zelensky dit avoir «tempéré» sa demande d'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN

• À lire aussi: Ukraine: l'UE s'inquiète du risque de trafic d'enfants réfugiés non accompagnés

• À lire aussi: [EN DIRECT] 13e jour de guerre en Ukraine: voici tous les développements

«Ce qui s'est produit il y a juste un peu plus d'une semaine était impensable. Notre pays était en paix, nos villes et nos villages étaient pleins de vie», écrit dans cette lettre au ton ardent l'épouse du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

«Le 24 février, nous nous sommes réveillés à l'annonce d'une invasion russe. Des chars ont traversé la frontière ukrainienne, des avions sont entrés dans notre espace aérien, des lance-missiles ont cerné nos villes. Malgré les assurances des groupes de propagande soutenus par le Kremlin qui parlent "d'opération spéciale", il s'agit en fait d'un massacre de civils ukrainiens», souligne-t-elle.

«Ce qui est peut-être le plus terrifiant et dévastateur dans cette invasion, ce sont les enfants qui en sont victimes», poursuit-elle, citant les noms de plusieurs d'entre eux, Alice, huit ans, ou Arseniy, 14 ans.

«Quand la Russie dit qu'elle "ne fait pas la guerre aux civils", je veux d'abord dire le nom de ces enfants tués», note-t-elle, décrivant les souffrances de son peuple, les nombreux femmes et enfants contraints de s'abriter dans des stations de métro et les routes «encombrées de réfugiés».

La première dame d'Ukraine condamne un «massacre de civils»
AFP

«L'agresseur [Vladimir Poutine] pensait pouvoir mener une guerre éclair contre l'Ukraine. Mais il a sous-estimé notre pays, notre peuple et leur patriotisme», dit-elle, appelant comme son mari à la mise en place de corridors d'évacuation pour les civils et d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine.

«Fermez le ciel et nous gérerons nous-mêmes la guerre au sol», conclut-elle.

Mme Zelenska, 44 ans, est l'épouse de Volodymyr Zelensky, un ancien acteur, avec qui elle a eu deux enfants. Avant le conflit, elle a mené une campagne pour une amélioration de la nutrition dans les écoles du pays et a accompagné le président lors de ses voyages à l'étranger.

Sollicitée par l'AFP pour savoir si la première dame se trouve toujours à Kyïv, la présidence ukrainienne n'a pas immédiatement répondu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.