/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Des millions de personnes âgées et handicapées à «haut risque» en Ukraine

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Des millions de personnes âgées et handicapées, incapables de fuir l'Ukraine après l'invasion russe, sont à «haut risque» et ont besoin d'être protégées, a affirmé jeudi le Disasters Emergency Committee (DEC), une coalition d'associations humanitaires britanniques. 

• À lire aussi: Deux jeunes Ukrainiennes forcées de fuir Kharkiv

• À lire aussi: Un médecin québécois aide les réfugiés en Pologne

• À lire aussi: Armes chimique: Washington accuse Moscou et Pékin de répandre des « mensonges »

Alors que plus de 2 millions de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de la guerre fin février, en quête de sécurité, les personnes âgées et handicapées risquent de se retrouver sans soins ni soutien, affirme le DEC, qui estime que plus de 7 millions de personnes en Ukraine sont âgées de 60 ans et plus.

Selon le Forum européen des personnes handicapées, il y a 2,7 millions de personnes handicapées en Ukraine.

Chris Roles, directeur général d'Age International, une association qui vient en aide aux personnes âgées, a expliqué que celles-ci «sont extrêmement vulnérables dans ces terribles situations».

«De nombreuses personnes âgées et handicapées ne pourront pas fuir la violence: elles sont parfois bloquées chez elles ou incapables de marcher sans aide. De plus, de nombreuses personnes âgées se retrouvent complètement seules, isolées et effrayées», a-t-il poursuivi.

Age International est l'une des 13 organisations caritatives et partenaires du DEC qui se trouvent actuellement en Ukraine et dans les pays voisins pour fournir de la nourriture, de l'eau, des abris, une assistance médicale et un soutien psychologique.

Une enquête réalisée la semaine dernière par un partenaire d'Age International, HelpAge, dans la région du Donbass (est de l'Ukraine) a montré l'importance des besoins des personnes âgées.

Neuf sondés sur 10 ont dit avoir besoin d'aide pour obtenir de la nourriture parce qu'ils ont des problèmes de mobilité ou vivent seuls, et près de 8 sur 10 ont déclaré avoir un accès insuffisant à l'eau potable en raison des bombardements.

Plus d'un tiers indiquent avoir un besoin urgent de médicaments pour des maladies chroniques comme le diabète ou des problèmes de tension artérielle.

L'appel humanitaire du DEC en faveur de l'Ukraine a permis de collecter plus de 120 millions de livres sterling (144 millions d'euros), dont un «généreux don», au montant non révélé, de la reine Elizabeth II.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.