/sports/jo
Navigation

Jeux paralympiques : une fin amère pour Alexis Guimond

Jeux paralympiques : une fin amère pour Alexis Guimond
PHOTO archives/Comité paralympique canadien

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) Quelques jours après avoir remporté la médaille de bronze au super-G, le skieur québécois Alexis Guimond a éprouvé des ennuis au slalom géant en catégorie debout, jeudi, aux Jeux paralympiques de Pékin.

• À lire aussi: Brian McKeever ajoute à sa légende

• À lire aussi: Indian Wells: la guerre entre la Russie et l'Ukraine se poursuit sur le court

Le Gatinois s’est fait piéger lors de sa première descente et a été éliminé après une sortie de piste.

« Le parcours était très difficile, a-t-il commenté. C’était très serré dans les virages et les conditions de neige étaient loin d’être idéales.»

«J’ai perdu ma ligne et j’ai essayé de compenser pour revenir, mais je me suis fait prendre dans les bosses, a analysé l’athlète de 22 ans, qui aurait voulu conclure ses deuxièmes Jeux paralympiques sur une meilleure note. J’ai été déporté un peu trop loin et je n’ai pas été capable de revenir pour franchir la porte.»

Il lui faudra peut-être quelques heures, voire quelques jours, mais Guimond assure qu’il pourra dresser un bilan positif de son passage en Chine.

« Je suis fatigué présentement et c’est sûr que c’est difficile de voir ce qu’il y a de bien, mais je peux dire que je suis fier de mes Jeux, a-t-il indiqué. J’ai bien skié en général et je suis très content d’avoir gagné une médaille.

« Ç’a été un très long cycle paralympique de quatre ans et c’est décevant de finir comme ça. Je sais que j’aurais pu faire mieux, mais c’est la vie et ça arrive, malheureusement.»

Avant la journée de vendredi, le Canada comptait un total de 16 médailles, dont sept d’or, aux présents Jeux paralympiques qui se concluent ce week-end.

Pour aider au développement

Alors que les meilleurs athlètes paralympiques d’hiver sont en action pour le pays, le Comité paralympique canadien a par ailleurs ouvert officiellement les candidatures, jeudi, pour le Fonds de développement du sport paralympique 2022-2023. L’initiative sert à soutenir, grâce à des subventions, les organisations sportives qui encouragent la prochaine génération d’athlètes.

«Les subventions seront disponibles pour des montants d’entre 5000$ jusqu’à 15 000$, ainsi qu’une nouvelle poche de fonds pour les projets en collaboration entre plusieurs organisations jusqu’à 20 000$», a-t-on détaillé.

Avec la collaboration de l'Agence QMI

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.