/news/currentevents
Navigation

Un voyeur qui filmait dans les toilettes des femmes ira en prison

Un voyeur qui filmait dans les toilettes des femmes ira en prison
Romolo Tavani - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Un ex-employé d’un commerce de restauration rapide de Sainte-Marie, en Beauce, prendra le chemin de la prison pour avoir filmé des femmes à leur insu dans les toilettes de l’établissement pendant son quart de travail. 

• À lire aussi: Montérégie: les suspects d’une tentative de meurtre auraient été filmés

• À lire aussi: Un hackeur canadien extradé aux États-Unis pour son rôle dans des attaques lucratives au rançongiciel

• À lire aussi: Un chocolat et des bonbons contre du sexe

Yanick Frenette, 26 ans, profitait des moments où il devait nettoyer les toilettes des femmes pour glisser son téléphone dans le pli de son pantalon et filmer sous les cabines des toilettes.

Une cliente s’est rendu compte du stratagème en novembre 2019 et a immédiatement alerté la police. Le délinquant a fait plusieurs victimes, mais leur nombre exact n’a pu être établi. L’individu s’adonnait à ses crimes depuis le mois de juin 2019.

Cela lui a valu des accusations de voyeurisme pour lesquelles il a écopé, jeudi, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, de 90 jours de prison à purger les fins de semaine.

Selon le rapport sexologique cité par la procureure de la Couronne, Me Marie-Andrée Veilleux, Yanick Frenette présente «un risque de récidive [qui se situe] au-dessus de la moyenne [pour les crimes] de nature sexuelle».

L’individu a une déviance fantasmatique de type urophilie, c’est-à-dire une anomalie du fonctionnement sexuel liée à l’urine. «C’est probablement à cause de ce fantasme-là que [les crimes ont] été commis dans le contexte où les femmes étaient aux toilettes», a précisé Me Veilleux.

La Couronne a aussi noté que l’accusé avait utilisé sa position d’employé pour tirer avantage de la situation, ce qui doit être noté comme un facteur aggravant.

En plus de la détention de 90 jours, Yanick Frenette devra respecter une probation de trois ans comprenant un suivi thérapeutique de deux ans. Il devra aussi effectuer 125 heures de travaux communautaires.

À VOIR AUSSI    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.