/news/coronavirus
Navigation

Québec annonce la fin de la prime COVID pour le personnel de la santé

Québec annonce la fin de la prime COVID pour le personnel de la santé
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Dans le contexte de la levée des mesures sanitaires, Québec annonce qu’une série de primes octroyées au personnel de la santé durant la pandémie seront abandonnées à compter du 16 avril prochain.

• À lire aussi: Deux ans de pandémie: Legault veut faire oublier les victimes de la COVID-19, croit Anglade

• À lire aussi: Une majorité de Canadiens croit que la pandémie a révélé des lacunes dans le système de santé

C’est le cas, entre autres, des primes COVID de 4 % et de 8 % qui étaient données à tous les employés du réseau de la santé. Le montant forfaitaire pour favoriser la présence au travail, une somme qui pouvait atteindre 1000 $ par période de quatre semaines, passera également à la trappe.

Plusieurs mesures annoncées spécifiquement pour faire face à la cinquième vague, comme la rémunération à taux double pour le temps supplémentaire et l’accumulation d’une demi-journée de vacances, seront aussi abolies, comme c'était prévu lors de leur annonce en janvier.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dit agir ainsi «conformément à la volonté du gouvernement de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire». Le premier ministre François Legault a déjà indiqué son intention de présenter à la mi-mars un projet de loi afin d’y mettre fin, tout en conservant certains pouvoirs qui lui étaient alors octroyés.

Certaines mesures mises en place depuis le début de la crise afin de recruter plus de personnel seront donc conservées pour aider le réseau à «faire face aux enjeux toujours réels liés à la pandémie et pour honorer les engagements financiers pris auprès des travailleurs qui ont accepté de venir donner un coup de main», précise-t-on.

Les montants forfaitaires de 12 000 $ à 18 000 $ pour encourager les infirmières à réintégrer le réseau à temps plein et ceux pour les inciter à s’établir en région éloignée continueront donc d'être versés.

Québec se garde également le pouvoir d’embaucher des salariés temporaires par le biais de la plateforme Je contribue et de déplacer les salariés volontaires entre différents établissements.

D’autres primes seront aussi conservées temporairement «mais cesseront lorsque la situation le permettra», dont celle pour l’ajout de quart de fin de semaine, précise le MSSS.

Le MSSS a indiqué vendredi avoir versé pour plus de 5,3 milliards $ en primes et mesures financières depuis le début de la pandémie.

Le chef parlementaire du Parti Québécois, Joël Arseneau, s’est montré surpris de la vitesse à laquelle le gouvernement abandonnait ces primes. «Constat: la CAQ est plus pressée d’abolir les primes du personnel que de mettre fin à l’urgence sanitaire, au temps supplémentaire obligatoire et au recours aux agences de placement», a-t-il réagi, sur Twitter.

À VOIR AUSSI...   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.