/sports/football
Navigation

La détermination de Ryth-Jean Giraud a porté fruit

La détermination de Ryth-Jean Giraud a porté fruit
THIERRY LAFORCE/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les derniers mois ont été durs pour le porteur de ballon Ryth-Jean Giraud, mais le jeune homme de 25 ans voit finalement la lumière au bout du tunnel.

• À lire aussi: Coupe Vanier: des ex-joueurs tout aussi excités

Après avoir brillé avec les Carabins de l’Université de Montréal en 2019 et rongé son frein pendant la saison annulée de 2020, Giraud était pressenti pour dominer le réseau universitaire québécois en 2021. Une vilaine blessure à une jambe l’a toutefois limité à seulement deux petits matchs en saison régulière et à un rôle marginal en éliminatoires. 

Disons qu’il ne s’agissait pas du scénario idéal pour l’athlète qui sera admissible au prochain repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Qu’à cela ne tienne, Giraud s’est accroché à son rêve de jouer chez les professionnels. La semaine dernière, il a fait belle figure au camp d’évaluation régional de l’Est et a obtenu une invitation pour la prochaine étape : le camp d’évaluation national du circuit canadien. 

«Ça me fait chaud au cœur. Avec le fait que j’ai raté pratiquement toute la dernière saison, j’étais stressé. Je suis content d’avoir été capable de prouver ma valeur et d’obtenir une autre opportunité de le faire», indique Giraud, quelques jours après avoir su qu’il va côtoyer les meilleurs espoirs du pays à Toronto du 25 au 27 mars. 

Vivre son rêve

Dès la première fois qu’il a porté un casque et des épaulettes durant son enfance, Giraud a su qu’il voulait en faire un métier. Les épreuves vécues dernièrement ne l’ont pas fait douter, même si ça n’a pas été de tout repos. 

«Ç’a été difficile mentalement pendant la saison, mais j’ai des super coéquipiers qui m’ont permis de garder le moral, dit-il. Je savais aussi que j’allais avoir ce camp d’évaluation pour me prouver. Je n’ai jamais arrêté de croire que j’allais être en mesure de vivre mon rêve.» 

Giraud devra maintenant en faire suffisamment pour impressionner une équipe de la LCF et que celle-ci appelle son nom lors du repêchage en mai prochain. 

Reconnu pour ses qualités athlétiques, le natif de Laval est prêt à tous pour passer à la prochaine étape. 

«J’aimerais jouer comme porteur de ballon chez les pros, mais je suis ouvert à un changement de position. Je veux en faire une carrière et je suis prêt à faire tous les sacrifices nécessaires. J’ai simplement besoin d’une opportunité.» 

Il croit toutefois qu’il pourrait tirer son épingle du jeu avec les joueurs de la LCF comme porteur. Il n’a d’ailleurs pas à chercher bien loin pour trouver de l’inspiration, puisque l’ancien demi offensif des Carabins Sean Thomas Erlington a tracé le chemin avec les Tiger-Cats de Hamilton dans les dernières années. 

«De voir Sean performer dans la LCF, ça m’impressionne et ça me motive à me dire que je vais être capable de faire la même chose», clame Giraud.

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.