/finance/business
Navigation

Taiga Motors commence la fabrication des motoneiges électriques

Coup d'oeil sur cet article

Les premières motoneiges entièrement électriques de Taiga Motors ont commencé à être assemblées, mais à Montréal plutôt qu’à Shawinigan, en Mauricie, comme on l’attendait.

• À lire aussi: Une première motoneige 100% électrique à Shawinigan?

• À lire aussi: Multimillionnaires à 29 ans grâce à des motoneiges électriques

«L’équipe est très fière d’avoir commencé, pour la première fois de l’histoire au monde, la livraison de motoneiges 100 % électriques», s’est enorgueilli Samuel Bruneau, président-directeur général de Taiga Motors et co-inventeur de la motoneige électrique.

De gauche à droite, les trois fondateurs de Taiga Motors: Paul Achard, Samuel Bruneau et Gabriel Bernatchez avec la EKKO.
Photo courtoisie
De gauche à droite, les trois fondateurs de Taiga Motors: Paul Achard, Samuel Bruneau et Gabriel Bernatchez avec la EKKO.

En juillet 2021, Taiga avait pourtant annoncé que l’usine commerciale serait construite à Shawinigan. Le chantier devait s’ouvrir un mois plus tard. Or, à ce jour, rien n’a bougé sur le terrain choisi.

Taiga assure que ses plans pour Shawinigan n’ont pas changé.

«Nous, on vise à construire plus de 50 000 unités par année [de motoneiges et de motomarines], et ça, il faut que ça se fasse à Shawinigan», a insisté Samuel Bruneau.

Le maire de Shawinigan demeure tout de même confiant malgré le retard du projet. «Le terrain est acheté. Le financement est attaché. Les résolutions sont adoptées», a confié Michel Angers.

Pour la construction à Shawinigan, Taiga avait obtenu un financement sous forme de prêts de 40 millions de dollars de la part de Québec et d’Ottawa.

«La vallée de la batterie, la vallée de l’énergie renouvelable, je pense que j’y crois beaucoup», a lancé le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, pour exprimer sa ferme volonté de voir les véhicules récréatifs électriques être bel et bien fabriqués à Shawinigan.

Le ministre François-Philippe Champagne tient lui aussi à se faire rassurant. «Écoutez, il n’y a pas d’enjeu. Le financement c’est pour l’usine à Shawinigan», a martelé le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.