/sports/hockey
Navigation

Brett Kulak «peut jouer partout», selon Ken Holland

Brett Kulak «peut jouer partout», selon Ken Holland
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

En faisant l’acquisition du défenseur Brett Kulak et de l’attaquant Derick Brassard à la date limite des transactions, Ken Holland a déçu certains partisans des Oilers d’Edmonton qui attendaient un coup d’éclat. 

• À lire aussi: Gorton et Hughes se prononcent sur plusieurs joueurs

• À lire aussi: Pensé par Justin Bieber, le nouvel uniforme des Maple Leafs fait jaser

• À lire aussi: Les Coyotes n’ont pas reçu les offres souhaitées

Toutefois, selon le DG de la formation albertaine, la situation des Oilers par rapport au plafond salarial ne lui permettait pas de manœuvrer à sa guise.  

«Nous n’étions pas en position d’ajouter plus de 3 millions $ à notre masse salariale, a indiqué Holland, dont les propos ont été repris par le quotidien “Edmonton Sun” mardi. Nous verrons où nous en sommes dans un an.»

«Mais je suis satisfait de ce que nous avons fait, compte tenu de ce que nous avons cédé et du budget à notre disposition.»

Les Oilers ont tout de même dû refiler le défenseur William Lagesson et un choix de deuxième tour au Canadien de Montréal pour obtenir les services de Kulak.

«À certains moments cette saison, [Kulak] était sur la première paire avec Jeff Petry et était opposé aux meilleurs trios adverses, a noté Holland. Je pense qu’il peut jouer n’importe où.»

Natif de Stony Plain, en banlieue d’Edmonton, celui qui a disputé 215 parties en saison régulière avec le CH s’est dit heureux de rentrer à la maison.

«Ayant grandi si près d’Edmonton, je suis très excité de devenir un Oiler, a exprimé Kulak. J’ai parlé à mon père plus tôt et il était émotif. Cela le réjouit beaucoup de me voir porter les couleurs de l’équipe que j’ai idolâtrée en grandissant.»

Incertitude entre les poteaux  

Même si l’arrière de 28 ans représente une belle acquisition pour la ligne bleue des Oilers, plusieurs doutent de la capacité de l’équipe de Connor McDavid de se rendre loin en séries éliminatoires en raison de sa précarité entre les poteaux.

«Quand les deux gardiens sont en bonne santé, je suis à l'aise avec notre duo, a conclu Holland. Lorsque notre tandem est réuni, nos gardiens sont efficaces.»

Stuart Skinner est le seul gardien à avoir affiché un taux d’efficacité supérieur à ,905 avec les Oilers cette saison. Il évolue toutefois avec les Condors de Bakersfield, dans la Ligue américaine de hockey, puisque l’organisation d’Edmonton lui préfère Mike Smith et Mikko Koskinen.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.