/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Le président ukrainien invite le pape à devenir médiateur entre Kyïv et Moscou

Le président ukrainien invite le pape à devenir médiateur entre Kyïv et Moscou
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a invité mardi le pape François à jouer le rôle de médiateur dans les négociations entre Kyïv et Moscou, qui a lancé fin février une guerre contre l’Ukraine. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] 27e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

• À lire aussi: L’opposition biélorusse appelle à des sanctions contre Loukachenko

• À lire aussi: Que faire des cadeaux de Poutine exposés à Shawinigan?

«On apprécierait le rôle médiateur du Saint-Siège pour mettre fin à la souffrance humaine» en Ukraine, a écrit M. Zelensky sur Twitter à l’issue d’un entretien téléphonique avec le pape, alors que le Kremlin a jugé peu avant que les pourparlers en cours avec Kyïv n’étaient pas assez «substantiels».

Le président ukrainien a encore déclaré avoir informé «Sa Sainteté de la situation humanitaire difficile et du blocage des couloirs humanitaires par les troupes russes», tout en le remerciant pour ses «prières pour l’Ukraine et la paix».

M. Zelensky a «demandé [au pape] de venir dans notre pays dans ce moment très important», a-t-il ajouté dans une vidéo diffusée dans la nuit de mardi à mercredi. «Et je crois que nous pouvons organiser cette visite importante qui apporte un soutien significatif à chacun d’entre nous, chaque Ukrainien».

Depuis le début de l’offensive russe qui a fait des milliers de morts notamment parmi des civils en Ukraine, le pape François a multiplié les appels à la paix. 

Lors d’une prière publique le 16 mars, il a demandé à Dieu pardon au nom des humains qui «continuent à boire le sang des morts déchirés par les armes».

Pays majoritairement orthodoxe, l’Ukraine compte une importante minorité gréco-catholique rattachée au Vatican, qui se concentre dans l’ouest du pays. 

Troisième Église en Ukraine, cette confession catholique de rite oriental revendique quelque 5,5 millions de fidèles dans cette ex-république soviétique qui comptait environ 40 millions d’habitants avant la guerre. 

Presque 9% des Ukrainiens ont indiqué appartenir à cette Église contre 58% pour l’Église orthodoxe indépendante et 25% pour celle rattachée au patriarcat de Moscou, selon un sondage datant de 2021. 

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.