/news/society
Navigation

Que faire des cadeaux de Poutine exposés à Shawinigan?

Coup d'oeil sur cet article

La guerre que livre Vladimir Poutine à l'Ukraine suscite une réflexion au Musée du premier ministre Jean Chrétien: Le Canada dans le monde, à la Cité de l'énergie de Shawinigan, où sont exposées des offrandes du président russe. 

Il y a 22 ans, le premier ministre Jean Chrétien avait rencontré M. Poutine, alors jeune président de la Fédération de Russie. À cette occasion, l’homme fort de Russie avait offert un ensemble de vaisselle, un service de thé, une assiette décorative et une statuette au Canada.

Ces objets sont désormais exposés au musée de Shawinigan, mais ils suscitent un certain malaise depuis le début de l’invasion de l’Ukraine.

«C'est sûr que l'histoire a déjà été écrite. Ça a été fait, cette exposition, dans un contexte bien précis et l'histoire continue à s'écrire. Alors, nous, on va réfléchir à tout ça pour adapter l'exposition, pour que ce soit vraiment une démarche instructive et non pas pour choquer les visiteurs», a plaidé France Brisson, présidente de la Cité de l'énergie.

Une spécialiste en communication et en politique de l'Université du Québec à Trois-Rivières rejette l'idée d'imposer une censure. «Comme tout ce qui se passe du côté de la cancel culture, il me semble qu'il est préférable de mettre en contexte, de présenter les faits et d'expliquer la situation politique en Russie et ailleurs dans le monde. Ce n'est pas en censurant ce qui y est présenté qu'on changera les choses avec la guerre», a fait valoir la professeure Mireille Lalancette.

La Cité de l'énergie aura tout le temps voulu pour réfléchir: la saison du musée ne s'ouvrira qu'en juin.

Jean Chrétien a été consulté; le musée lui a offert de prendre la décision, mais l'ex-premier ministre a préféré s'en remettre aux dirigeants de celui-ci.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.