/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Trois semaines de guerre en Ukraine: «les forces russes sont presque intactes»

Coup d'oeil sur cet article

Même si l’Ukraine semble avoir repoussé un peu leur ennemi au cours des dernières heures, les forces russes sont pratiquement intactes depuis le début de la guerre en Ukraine. 

• À lire aussi: Le président ukrainien invite le pape à devenir médiateur entre Kyïv et Moscou

• À lire aussi: Wali raconte le front en Ukraine: «Une boule de feu est apparue à quelques mètres»

• À lire aussi: [EN DIRECT] 27e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

Le Pentagone a confirmé que la Russie a encore au minimum 90% de ses inventaires militaires.

«Le Pentagone arrive avec les mêmes chiffres et je maintiens même mon 95% parce que je ne crois pas que le Pentagone a pensé à la régénération des troupes», explique Simon Leduc, ancien officier de renseignements militaires.

Depuis le début de l’invasion russe, le président Zelensky demande à ses confrères de l’Occident de meilleures armes et des missiles pour tenter de freiner les troupes de Vladimir Poutine.

«Sur l’ensemble des forces russes, on parle d’environ 3500 chars, 6500 véhicules de combat d’infanterie, 3500 véhicules de mobilité, 2500 pièces d’artillerie, il y a 5% de perte. La force russe est presque intacte, imaginez votre réservoir de propane à maison qui est à 95% plein, vous allez dire qu’elle est pleine», dit-il

Les troupes russes avancent tranquillement en Ukraine en raison de la présence de boue sur une grande partie du territoire.

«Environ 40% des forces russes sont au Donbass pour faire pression. Vous voyez, au sud de Kharkiv, il y a un élément qui commence à descendre vers le sud, et de Marioupol, il y a un élément qui commence à monter et quand les deux vont se rejoindre, l’intérieur va être bloqué [...] il va avoir beaucoup de perte au niveau ukrainien quand ça va arriver», explique de l’officier.

Voyez les explications de l’ancien officier de renseignements militaires.

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Richard Giguère, brigadier général à la retraite des Forces armées canadiennes, professeur invité à l’Université Laval, sur QUB radio: 


Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.