/news/health
Navigation

Un nouveau traitement prometteur pour soulager les enfants atteints de la maladie de Crohn

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin de l’hôpital Sainte-Justine vient de publier une étude qui démontre que certains médicaments pourraient permettre d’éviter une rechute chez les enfants atteints de la maladie de Crohn.

La maladie de Crohn touche les intestins. Comme elle cause l’apparition d’ulcères, elle est souvent associée à des symptômes tels que des douleurs au ventre, de la diarrhée et du sang dans les selles. 

Depuis une dizaine d'années, le Canada connaît une importante hausse des maladies inflammatoires de l'intestin.

C’est une des raisons qui ont poussé le Dr Prévost Jantchou, clinicien et chercheur au CHU Ste-Justine à mettre son expertise au service des jeunes patients souffrant de cette maladie. 

Le Dr Jantchou vient de publier une étude qui démontre que l'utilisation de certains médicaments peut éviter une rechute chez les enfants.

«C'est ce qu'on peut injecter sous la peau, comme de l'insuline, des petits vaccins. À côté de ça, on a ceux qui sont administrés sous forme de perfusion, comme un soluté. Si on les utilise très précocement, on passe de 70% des récidives à 50% des récidives», a-t-il indiqué au TVA Nouvelles, en présentant les traitements prometteurs qu’il prescrit à quelques patients soignés à l'unité de gastro-entérologie du CHU Ste-Justine.

Le cas de Mikael  

Mikael, un jeune garçon de 10 ans atteint de la maladie de Crohn, reçoit le traitement par voie intraveineuse une fois par mois à l'hôpital.

Ce dernier assure avoir plus d’énergie depuis qu’il s’y soumet régulièrement.

Toutefois, le coût unitaire de chaque traitement étant de 800$, certaines compagnies d'assurance hésitent à les rembourser et privilégient certaines approches moins efficaces, au grand désarroi des médecins.

Les gastroentérologues multiplient donc leurs recherches afin de trouver d'autres traitements pour améliorer davantage la vie des 600 jeunes patients qui, comme Mikael, sont affectés par la maladie de Crohn.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.