/world/europe
Navigation

Suspense autour de la présence d’Elizabeth II en mai pour le discours du trône en Grand-Bretagne

Suspense autour de la présence d’Elizabeth II en mai pour le discours du trône en Grand-Bretagne
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le suspense pèse sur la présence de la reine Elizabeth II lors du traditionnel discours du trône permettant au gouvernement de dévoiler ses priorités devant le Parlement, dont la date a été fixée jeudi au 10 mai.

Ce discours est un moment fort du calendrier parlementaire. Lors d’une cérémonie en grande pompe, la reine ouvre la nouvelle session du Parlement en exposant les plans du gouvernement, actuellement aux prises avec une crise liée à la hausse du coût de la vie et aux répercussions de la guerre en Ukraine.

• À lire aussi: Le prince Charles en Irlande, visite symbolique pour les 70 ans de règne d’Elizabeth II

• À lire aussi: La gouverneure générale rencontre la reine Elizabeth II

La souveraine, qui fêtera ses 96 ans en avril, a considérablement réduit son agenda ces derniers mois après des soucis de santé. 

Le palais de Buckingham s’est contenté d’indiquer que sa participation «sera confirmée au moment voulu».

La reine pourrait décider de déléguer cette tâche à son fils Charles, l’héritier du trône, âgé de 73 ans.

Elle n’a manqué ce rendez-vous que deux fois au cours de son long règne: en 1959 et 1963, lorsqu’elle était enceinte d’Andrew puis d’Edward. 

Mais sa santé fragile et la durée de la cérémonie pourraient l’inciter à renoncer.

Elizabeth II a été vue avec une canne ces derniers mois et a confié avoir des difficultés pour se déplacer. Le palais avait expliqué son absence à une cérémonie, en novembre, par un mal de dos. 

En octobre, elle avait été brièvement hospitalisée pour des examens jamais rendus publics. Elle avait par ailleurs été atteinte du Covid-19 en février, présentant des symptômes légers.  

Sa participation a un autre temps fort, une messe qui sera organisée mardi en hommage à son époux le prince Philip, décédé en avril 2021, est également incertaine. Le palais a indiqué jeudi que des membres de la famille royale participeront à cet hommage à l’abbaye de Westminster, sans préciser lesquels.

L’ouverture de la session parlementaire se tient quelques semaines avant quatre jours de célébrations, du 2 au 5 juin, pour marquer les 70 ans de règne d’Elizabeth II qui a accédé au trône le 6 février 1952. 

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.