/finance
Navigation

Un comptable forcé de travailler 90 heures par semaine pour répondre à la demande

Coup d'oeil sur cet article

La pénurie de main-d’œuvre affecte énormément les bureaux de comptables. Ceux-ci sont contraints d’étirer leurs journées de travail pour tenter de répondre à la demande.

• À lire aussi: Quatre solutions pour contrer la pénurie de profs

• À lire aussi: La saison achalandée des impôts

C’est le cas de Sylvain Michaud, le propriétaire du bureau Le roi des impôts, à Laval.

«Ma collègue et moi, on rentre le matin à 5 h 30. On finit à 20 h ou à 20 h 30. Ça nous fait des semaines de 80, 95 heures», a raconté M. Michaud, en entrevue à TVA Nouvelles.

Il pourrait d’ailleurs déjà être trop tard pour les travailleurs qui n’auraient toujours pas déniché un comptable pour rédiger leur déclaration de revenus, avertit Sylvain Michaud.

Celui qui compte plus de 20 ans d’expérience indique que le 10 mars dernier, il a dû cesser d’accepter de nouveaux clients, faute de personnel.

«Ils nous appellent et nous disent: “Vous êtes le quatrième, le cinquième qu’on essaye de trouver.” La majeure partie des bureaux sont saturés», affirme Sylvain Michaud.

Le recrutement est de plus en plus difficile, autant pour la rédaction des déclarations de revenus que pour la réception de son bureau.

Pour une troisième année, M. Michaud a d’ailleurs dû faire appel à sa conjointe pour l’aider à accomplir toute la besogne.

Pour voir toutes les explications, visionnez la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.