/misc
Navigation

F-35: la grande perte de temps de Justin

Coup d'oeil sur cet article

Nous devrions nous réjouir. Nous devrions être fiers.

Le Canada a enfin arrêté son choix sur le remplaçant de nos vieux CF-18 rabibochés.

Le Canada a choisi le meilleur avion de chasse, le plus cher, le plus avancé technologiquement.

Encore mieux, on nous vante un processus de sélection dépourvu d’influence politique. Un processus transparent, ouvert, équitable, concurrentiel. Le plus meilleur processus de sélection jamais mis de l’avant. Il est tellement bon qu’il a mis 6 ans à accoucher de son choix !

Oui ! Le Canada achètera finalement les F-35 de Lockheed Martin !

Le même avion que nos alliés américains, britanniques, belges, norvégiens, italiens, japonais, polonais, danois, alouette.

Le même avion que Justin Trudeau avait promis de ne pas acheter en 2015 parce qu’il était trop cher et pas assez fiable pour l’Arctique canadien à cause de son unique moteur.

Le même avion que Stephen Harper avait choisi en 2010, il y a bientôt 12 ans.

Morale de l’histoire, cette saga des avions de chasse est emblématique de tout ce qui cloche dans l’approvisionnement militaire au Canada. 

  • Écoutez la rencontre Latraverse – Dumont diffusée chaque jour en direct 17 h via QUB radio :  

Tourner en rond

Au lieu de recevoir les premiers avions en 2016, comme prévu par le gouvernement Harper, il faudra attendre en 2025, si tout va bien.

Car il faut maintenant négocier les termes du contrat avec Lockheed Martin. Ça veut dire s’entendre sur un prix, un calendrier de livraison, s’assurer, semble-t-il, que le F-35 répondra vraiment à tous les besoins de la Défense nationale.

Donc, ne rêvons pas trop vite. Il reste encore de la marge pour que Justin Trudeau se défile et évite d’acheter l’avion dont il a déjà dit qu’il ne volerait jamais.

Heureusement, l’OTAN et les États-Unis semblent à bout de patience. Le Canada n’a peut-être plus le luxe de tergiverser.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.