/opinion/columnists
Navigation

Tout repose sur Christian Dubé

Il faudra des indicateurs chiffrés pour croire au progrès

Coup d'oeil sur cet article

Si Christian Dubé n’avait pas une superbe réputation de gestionnaire, le plan déposé mardi serait un autre rapport sur la pile, avec un optimisme débridé concernant les résultats. Les changements promis constituent une telle révolution par rapport à ce que nous connaissons de notre réseau qu’il est difficile d’y croire. « Trop beau pour être vrai » serait ma réaction spontanée. 

Faire vivre au patient une expérience qui conjugue accessibilité et qualité des services. Faire vivre aux employés un rapport heureux avec un réseau de la santé qui serait devenu un « employeur de choix ». Christian Dubé a placé la barre haute sur des enjeux où son réseau traîne une réputation déplorable.  

  • Écoutez l'édito de Mario Dumont diffusé chaque jour en direct 15 h 30 via QUB radio :   

Le patient

Le ministre mise beaucoup sur un nouveau guichet pour nous donner accès à un professionnel de la santé. Deux changements sont prometteurs selon le ministre. D’abord on implante un système de réservation en ligne semblable à celui qui a permis le succès de la campagne de vaccination.

Deuxièmement, on assure la collaboration d’une brochette de professionnels. Puisque le patient ne doit pas nécessairement toujours voir un médecin, les pharmaciens, les infirmières praticiennes et les paramédics doivent jouer un rôle accru dans la première ligne. Belle intention, mans notre système figé par les lobbies, ces collaborations ne sont pas faciles à implanter.

On promet aussi aux 160 000 patients en attente de chirurgie toute une série d’actions et d’investissements pour s’attaquer à l’attente. On sait depuis longtemps que nos salles d’opérations sont sous-utilisées. Les horaires de travail imposés par les conventions collectives rigides ont pour effet de limiter à quelques heures par jour le temps opérationnel d’une salle de chirurgie.  

  • Regardez aussi la brève d’actualité avec Mario Dumont diffusée chaque jour en direct 16 h 30 via QUB radio :   

Le personnel

Se plaindre à propos de l’employeur est devenu un sport national dans le réseau de la santé. Transformer les méthodes de gestion au point où le réseau de la santé puisse être qualifié d’employeur de choix, bonne chance!

La culture syndicale qui s’est implantée en est une de confrontation. Les organisations syndicales ont mené des batailles pour que le système soit de plus en plus axé sur les besoins de leurs membres.

Imaginez la difficulté à réconcilier les deux objectifs. Le système ne peut être axé à la fois sur le personnel et sur le patient. Dans le rapport de force qui se joue dans un hôpital entre le lobby

des médecins et les forces syndicales, le patient arrive dernier. Casser ce moule et ramener le système au service du patient, c’est une tâche colossale.

En résumé, pour chaque amélioration, on identifie des obstacles.  

  • Écoutez aussi la rencontre Dutrizac – Dumont diffusée chaque jour en direct 7 h via QUB radio :   

Chance au coureur

Malgré tout, il faut bien rester optimiste et espérer que les choses s’améliorent. Christian Dubé a des aptitudes de gestion et de leadership exceptionnelles. Il peut faire une différence. Tout repose sur ses épaules davantage que sur son document.

Le ministre Dubé est un maniaque de données. Pour nous aider à garder la foi, il devra fournir des indicateurs chiffrés et disponibles dans un tableau de bord qui nous permette de mesurer les progrès.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.