/news/politics
Navigation

Duhaime demande un moratoire sur le tramway de Québec

Duhaime demande un moratoire sur le tramway de Québec
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, exige un moratoire sur le projet de tramway à Québec d’ici aux prochaines élections provinciales estimant qu’il n’a toujours pas «l’acceptabilité sociale» requise. 

• À lire aussi: Consultation publique sur le tramway: 69 % des participants en faveur de la rue partagée

• À lire aussi: Infrastructures à Québec: le PLQ déplore le bilan «très mince» de la CAQ

En point de presse dans la circonscription de Taschereau pour y présenter une candidate aux prochaines élections, Marie-Josée Hélie, l’ancien animateur de radio a réclamé du gouvernement Legault qu’il retarde «toute démarche ou dépense relatives au tramway» d’ici à ce que «la population de Québec se soit enfin prononcée».

«On pense que la population de Québec n’a pas encore eu la chance de se prononcer démocratiquement», a-t-il déclaré.

Son candidat dans la circonscription de La Peltrie, Stéphane Lachance, s’en est pris aux conditions établies par la Coalition Avenir Québec pour appuyer le projet. Selon lui, Québec n’a rien fait pour arrimer l’interconnexion entre les deux rives ni pour desservir les banlieues. Il reproche également au gouvernement Legault d’avoir accepté des dépassements de coûts.

«Bref, aucune des conditions initiales de la CAQ ne sont respectées! Et là, à l’avant-veille des élections, après quatre ans de silence radio, la CAQ part en chicane avec le maire de Québec au sujet d’une rue partagée sur quelques centaines de mètres», a-t-il dénoncé.

Éric Duhaime entend proposer «un peu plus tard au printemps ou au début de l’été» une alternative au projet de tramway à Québec qui ne sera pas «un guidi». «Moi je pense que ce qui est important, c’est qu’on augmente l’achalandage, qu’on en donne pour leur argent aux utilisateurs», a-t-il lancé.

La candidate conservatrice dans Taschereau, Marie-Josée Hélie, a été propriétaire d’une ferme laitière sur l’île d’Anticosti où elle s’était «vivement» opposée à l’exploitation pétrolière. Mais elle considère malgré tout que le Québec doit exploiter ses ressources d’énergies fossiles ce qui correspond à la position du PCQ.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.