/opinion/columnists
Navigation

Le pouvoir du peuple, une illusion!

Coup d'oeil sur cet article

Le Mouvement démocratie nouvelle (MDN) a déposé dernièrement une plainte officielle à la commissaire à l’éthique contre le premier ministre François Legault, son gouvernement et les députés caquistes pour le non-respect de leur engagement électoral à l’égard de la réforme du mode de scrutin.

Le geste m’apparaît plutôt de nature symbolique quand on constate les suites qui sont données à un quelconque blâme émis par un commissaire à l’éthique, tant à Québec qu’à Ottawa.

L’action du MDN devrait tout de même provoquer une réflexion sur le genre de démocratie que nous vivons et la véritable souveraineté du peuple sur ses institutions.

Pour plusieurs, elle se résume à une élection d’un gouvernement aux quatre ans par une minorité de la population et sans reddition de compte dans l’intervalle.

Démocratie participative

Certains États disposent de mécanismes de destitution pour renvoyer les politiciens avant le terme de leur mandat en cas de manquements graves.

On comprendra que dans un tel environnement, les élus s’efforcent de rendre compte et d’expliquer les changements de cap qui ont pu surgir.

La plainte du MDN porte précisément sur le désengagement sans plus d’explications du premier ministre à l’égard de sa promesse solennelle de modifier le mode de scrutin.

Ce manque flagrant de respect à l’égard de la population choque, mais il n’entraîne à peu près jamais de conséquences en cours de mandat. Peut-être à l’élection suivante, si la mémoire ne fait pas défaut.

Gouverner pour la majorité

La préoccupation du MDN pour une assemblée législative plus représentative des diverses tendances présentes au sein de la population est légitime.

Notre régime électoral, hérité du colonialisme britannique, continue de survivre dans une minorité de pays. Certains le qualifient de démocrature.

Si la plainte du MDN faisait œuvre pédagogique en abattant les mythes nourris autour de notre mode de scrutin, ce serait une bonne avancée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.