/entertainment
Navigation

[VIDÉO] Six célébrités qui ont «pété une coche» en public

Coup d'oeil sur cet article

Will Smith a marqué l’histoire des Oscars en giflant l’animateur Chris Rock en direct à la télévision, après que ce dernier eut fait une blague sur les cheveux de sa femme, Jada Pinkett Smith.  

• À lire aussi: Nouvelle vidéo virale: Jada Pinkett Smith aurait éclaté de rire après la gifle

• À lire aussi: L'humoriste Chris Rock en 5 projets

• À lire aussi: L'Académie a demandé à Will Smith de quitter la cérémonie, mais il a refusé

Or ce n’est pas la première fois qu’une célébrité perd le contrôle en public.  

Voici cinq situations lors desquelles des vedettes ont perdu leur sang-froid.


1. Russell Brand  

Getty Images via AFP

En 2010, l’humoriste anglais Russell Brand a attaqué un paparazzi à l’aéroport international de Los Angeles alors qu’il était avec sa fiancée de l’époque, Katy Perry.  

Selon les deux vedettes, un photographe aurait tenté de prendre une photo sous la jupe de la chanteuse. Brand a poussé le paparazzi et a endommagé son appareil.  

Les policiers sont intervenus et l’humoriste a été arrêté pour voies de fait. Il a été libéré après avoir payé une caution de 20 000$.  

Katy Perry avait alors tweeté: «Si vous franchissez les limites en tentant de prendre une photo sous ma robe, mon fiancé me protégera.» 



2. Chris Martin  

Getty Images via AFP

Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, a attaqué un caméraman en le plaquant au sol.  

En 2008, le musicien sortait d’un hôpital avec sa femme de l’époque, Gwyneth Paltrow. Des paparazzis attendaient le couple à l’extérieur.  

Chris Martin a alors plaqué un homme au sol en criant: «Dégage! Aie un peu de respect!» Il a même tenté de lui voler sa caméra en quittant les lieux. 



3. Russell Crowe  

AFP

La vedette du film Gladiateur a été arrêtée en 2005 après avoir lancé un téléphone au concierge d’un hôtel.  

L’acteur tentait de communiquer avec sa femme en Australie. Il est descendu au lobby pour se plaindre et a fini par lancer le téléphone à l’employé. L’objet a manqué de peu son œil droit.  

Les policiers ont menotté Crowe. L’opération a provoqué un raz-de-marée médiatique.  

Le comédien avait alors affirmé que l’arrogance du jeune homme l’avait fait sortir de ses gonds.  

L’acteur affirme qu’il n’a jamais eu aussi honte de sa vie. L’incident a eu un impact dévastateur sur sa réputation et sa carrière.  


4. Solange Knowles  

Getty Images via AFP

La sœur de Beyoncé a déjà attaqué le rappeur Jay-Z, en 2014. L’incident s’est produit dans l’ascenseur d’un hôtel.  

Pour une raison inconnue, Solange a attaqué son beau-frère devant une Beyoncé impassible. Un garde du corps s’est interposé. Aucune accusation n’a été portée contre Solange Knowles. Selon des rumeurs, elle aurait agi en raison des infidélités du rappeur.  


5. Björk  

AFP

La chanteuse islandaise Björk a fait les manchettes pour les mauvaises raisons en 2008.  

De passage en Nouvelle-Zélande pour un concert, elle avait interdit aux journalistes de la photographier à son arrivée à l’aéroport d’Auckland. Or le photographe Glenn Jeffrey n’a pas respecté la consigne, provoquant la colère de la musicienne.  

Jeffrey a affirmé que la chanteuse s’était jetée sur lui. Elle a déchiré son chandail en l’agrippant et est tombée sur le sol. Des agents de sécurité ont dû intervenir.  

Le photographe n’a pas porté plainte.  



6. Conor McGregor  

Getty Images via AFP

En 2019, l’ancien double champion de l’UFC a fait les manchettes en frappant un aîné dans un bar de Dublin, en Irlande.  

Dans une vidéo enregistrée par une caméra de surveillance, on peut voir McGregor tendre un verre de whisky à un individu. Ce dernier l’a refusé à deux reprises. L’athlète a alors offert des verres à d’autres personnes. 

La vidéo coupe et reprend quelques minutes plus tard. «The Notorious» et l’individu semblent avoir un échange verbal. L’homme se retourne quelques instants et c’est à ce moment que McGregor lui donne un coup de poing au visage. 

Le président de l’UFC, Dana White, a condamné le geste de McGregor.  

L’athlète s’est excusé publiquement. Il a affirmé être prêt à assumer les conséquences de ses gestes. 

La police a ouvert une enquête sur l’incident. Il a été accusé de voies de fait en octobre 2019. En novembre, il a plaidé coupable et a payé une amende de 1000 euros.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.