/sports/hockey
Navigation

Une soirée que n’oubliera pas Mathieu Joseph

Une soirée que n’oubliera pas Mathieu Joseph
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Joseph s’est offert une soirée de quatre points, dont un tour du chapeau, face aux Red Wings de Detroit, vendredi soir. Pour le nouveau membre des Sénateurs d’Ottawa, il s’agit d’un accomplissement important.

Le Québécois a inscrit tous ses buts en troisième période, dont le dernier dans un filet désert. Il s’agit du premier triplé de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

«Ce n’est pas tous les soirs que tu peux faire ça dans la LNH», a-t-il avoué aux journalistes après la rencontre.

Joseph ne pensait pas pouvoir réaliser cet exploit et encore moins réussir son lancer très lointain dans une cage déserte.

«J’ai perdu le fil des événements. J’ai peut-être raté six ou sept lancers de ma ligne bleue ce matin [vendredi] à l’entraînement alors je n’étais pas vraiment en confiance avec ce tir», a-t-il expliqué en riant.

«Joseph était sur toutes les rondelles. C’est son meilleur match, mais il a évidemment travaillé très fort pour réussir ça ce soir», a quant à lui mentionné l’entraîneur-chef D.J. Smith.

Première sortie, première victoire

C’était aussi une soirée importante pour Mads Sogaard, qui effectuait un premier départ dans le circuit Bettman. Le géant danois, qui est considéré par plusieurs comme le gardien d’avenir des Sénateurs, n’a pas déçu en bloquant 27 lancers contre les Wings.

«Lorsque tu joues tes premiers matchs, il y a l’adrénaline, tu es nerveux, mais excité. On pouvait voir qu’il était très heureux d’être là et ç’a donné des ondes positives au reste de l’équipe. Les gars ont suivi le plan, ils ne se sont pas écroulés et nous sommes allés chercher la victoire pour lui», a raconté Joseph, qui en était à un cinquième match avec les «Sens», après quatre ans avec le Lightning de Tampa Bay.

Dans le vestiaire auprès de ses coéquipiers, Sogaard n’a pas hésité à dire qu’il s’agissait du plus grand moment de sa carrière. Le portier de 21 ans a encore du chemin à parcourir, mais personne ne pourra lui enlever cette première victoire.

«Il a l’air tellement calme pour un jeune homme et il est tellement grand que tout ricoche sur lui. Il faut être prudent, parce qu’il est jeune. Quand il va vieillir, ça va être très excitant de voir ce qu’il va apporter à cette organisation», a projeté Smith.

Avec les Senators de Belleville, dans la Ligue américaine, Sogaard a maintenu une fiche de 16-13-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,87 et un taux d’efficacité de ,906. L’année précédente, il avait été invaincu en sept départs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.