/lifestyle/books
Navigation

Princesse Diana: briller de mille feux

Amandine Deslandes
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Même si nous connaissons tous Diana, et que plusieurs biographies à son sujet ont paru au fil du temps, l’auteure française Amandine Deslandes a tenu à souligner le 25e anniversaire du décès de la Princesse du peuple en apportant un nouvel éclairage sur celle qui a touché le cœur de tout un chacun à cette époque.

« Je voudrais être reine, mais dans le cœur des gens », avait confié la princesse Diana de son vivant. Elle ne pouvait mieux dire, puisque, bientôt 25 ans après sa mort, lady Diana Spencer, princesse de Galles, n’a pas été oubliée et demeure celle que l’on nommait la Princesse du peuple qui s’était engagée dans de nombreuses causes humanitaires dont l’aide aux victimes du sida, la lutte contre les mines antipersonnel, le cancer et la défense des enfants. 

« J’aimerais que l’on se souvienne de son engagement », affirme d’emblée la biographe française, Amandine Deslandes, qui a aussi signé la biographie de Simone Veil, ancienne présidente du parlement européen.

L’auteure ne cache pas l’admiration qu’elle portait déjà pour la princesse Diana avant même d’écrire son livre. Ses recherches exhaustives l’ont menée à raconter la vie entière depuis son enfance et même avant racontant notamment le sang noble de ses ancêtres. On pense, entre autres à son père, le comte Spencer, issu d’une lignée de l’aristocratie britannique. 

Élevée au château d’Althorp, Diana a une enfance relativement sans histoire, outre le divorce houleux de ses parents qui l’aura marquée à jamais. Le départ de sa mère du nid familial l’a profondément troublée, à la manière d’un abandon. 

Malgré ses origines aristocratiques, la petite Diana n’est pas élevée en princesse. Cependant, sa double personnalité se voit déjà. On dit qu’elle est gentille, joyeuse, sage, ordonnée, docile et chaleureuse, mais elle est aussi triste, mélancolique, anxieuse, turbulente et renfermée. 

Son prince

Est-ce que Diana était prête pour entrer dans la famille royale et avoir l’attention du monde entier ? Rien n’est moins sûr. C’est sa personnalité discrète, sa modestie et son amour pour les enfants qui ont attiré l’attention de la monarchie. 

Néanmoins, on apprend que, quelques jours avant son mariage, Diana était prête à tout annuler devant l’indécision de Charles, premier héritier du trône, face à son mariage. 

Puis, on connaît l’histoire, Diana est malheureuse dans ce mariage à trois où l’on compte aussi Camilla Parker-Bowles, dont Charles est toujours amoureux. Le conte de fées se transforme en cauchemar. Diana tentera à plus d’une reprise de se suicider.

Ce sont sans doute ses deux fils, les princes William et Harry qui lui sauveront la vie par l’amour qu’elle leur porte.

« Les gens ont besoin d’être aimés. Sans amour, les gens meurent », avait écrit Diana.

C’est en 1990 que le drame conjugal éclate dans les médias. Elle se sépare en 1992 et obtient son divorce en 1996. Ce sera un an avant sa mort, à l’âge de 36 ans, le 31 août 1997, dans un sombre tunnel de Paris, poursuivie par des photographes de presse.

Après les pleurs pour une princesse aussi jeune qui ne méritait pas une fin aussi tragique, les rumeurs iront bon train. On crie au complot royal, à un accident arrangé... Malgré les enquêtes, les rumeurs courent toujours. Le dossier est clos, mais on ne saura jamais.

Femme d’exception

Chose certaine, Diana a vécu son lot d’épreuves avec la famille royale, en plus d’être souvent séparée de ses enfants après son divorce, néanmoins elle a connu une vie exceptionnelle, brillant de mille feux et elle a su en tirer profit en utilisant les médias pour notamment appuyer ses causes, où elle a démontré toute son influence. 

« Tous les photographes du monde ont loué sa beauté et sa présence. Plus encore que son charme, elle portait cette lumière, c’est pourquoi on disait d’elle qu’elle était ravissante, rayonnante, resplendissante », souligne la biographe. 

« Ce charisme extraordinaire lui conférait cette aura de princesse. » Tous ceux qui l’ont côtoyée diront qu’elle était un être d’exception.  

  • Amandine Deslandes est aussi l’auteure de la biographie Simone Veil, mille vies, un destin.  
  • On peut la suivre sur son site : www.amandinedeslandes.fr   
Amandine Deslandes
Photo courtoisie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.