/misc
Navigation

Climat: on a tous le devoir de changer les choses

Coup d'oeil sur cet article

Le Secrétaire général des Nations Unies avait amplement raison en décrivant le rapport du GIEC comme une litanie de promesses brisées au cours des dernières décennies.

Le Canada mérite de se sentir visé.

En 2006, Stéphane Dion avait été ridiculisé comme chef du Parti libéral pour son Tournant vert. Or, s’il avait été mis en œuvre, le Canada serait sur la voie d’atteindre sans trop de difficulté son objectif de réduire ses émissions de 45 % d’ici 2030.

En 2008, John Baird avait été conspué comme ministre de l’Environnement du gouvernement Harper pour son plan « Tourner le coin ». S’il avait été mis en œuvre, on aurait déjà fait la moitié du chemin.

En 2022, plusieurs ont décrit le plan du ministre Steven Guilbeault comme irréaliste. On comprend aujourd’hui que c’est le minimum vital pour éviter la catastrophe climatique.

  • Écoutez la rencontre Latraverse – Dumont diffusée chaque jour en direct 17 h via QUB radio :

La pensée magique

Il est tentant de s’épancher sur l’industrie pétrolière, dont l’expansion a été décrite comme une « folie morale et économique » par le Secrétaire général de l’ONU.

Mais les plus grands experts du climat viennent surtout de nous rappeler que nous avons chacun le devoir de penser à nos propres choix. 

On marche dans la rue pour la planète, mais on prend l’auto pour aller au boulot. On recycle nos emballages plastiques, mais on continue à surconsommer. On blâme nos gouvernements pour leur laxisme climatique, mais nous sommes les premiers à rechigner dès qu’il est question de changer nos habitudes de vie.

Or, selon le GIEC, là est la clé de 40 % à 70 % des efforts pour réduire les émissions mondiales.

Après avoir passé les deux dernières années à écouter la science de la pandémie, il serait peut-être temps d’écouter celle du climat.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.